Lectures italiennes de la première Modernité dans les collections de l’Université de Liège

Lectures italiennes de la première Modernité dans les collections de l’Université de Liège

par Renaud Adam

→ Accéder à l’exposition

Capture2Cette exposition virtuelle a été réalisée par les étudiants de Master 1 et 2 en Histoire et Histoire de l’Art (HAA) de l’Université de Liège, dans le cadre du cours d’Histoire du livre à la Renaissance donné par Renaud Adam (F.R.S.-FNRS / Transitions).  Elle s’inscrit dans le projet EDITEF.

« Lorsque l’on évoque la littérature italienne de la Renaissance, les noms de ces figures incontournables que sont Dante, Pétrarque, l’Arioste, Baldassarre Castiglione, Machiavel ou encore le Tasse viennent immédiatement à l’esprit. Ces auteurs ont joui d’un grand prestige à leur époque et ont exercé une influence durable sur les lettres européennes. Les collections de la bibliothèque de l’Université de Liège font d’ailleurs écho du prestige de ces écrivains par l’accueil qui leur fut réservé au sein de ses rayonnages.
La présente exposition virtuelle a été conçue comme une invitation à (re)découvrir ce patrimoine au travers d’une sélection d’une vingtaine de pièces. Elle se décline autour de trois thématiques complémentaires : l’italianisme à Liège à la première Modernité, la collection d’éditions en italien et la constitution de ce fonds. Les deux premières pages évoquent la réception de l’italien à Liège, « cette bonne ville barbare » comme disait Pétrarque, avec la présentation de la production imprimée locale et la mise en lumière de l’activité littéraire de Philippe de Maldeghem, membre des cénacles érudits italianisants de la ville. Une autre page est consacrée aux imprimés du XVIe siècle en langue italienne. Ces régions ont également eu accès à cette littérature par le truchement des traductions françaises. C’est pourquoi une page a été dédiée à l’infatigable Gabriel Chappuys, l’un des traducteurs les plus prolifiques de la seconde moitié du XVIe siècle. Enfin, une page a été dédiée aux précédents possesseurs des livres en langue italienne conservés à Liège et une dernière au baron Adrien de Wittert dont la généreuse libéralité a fait entrer nombre de trésors aux seins des collections de l’Université. Pour chacune de ces thématiques, il a été décidé de mettre un livre en exergue. »

CaptureAccéder à l’exposition

Ces pages ont été rédigées par les étudiants de Master 1 et 2 en Histoire et Histoire de l’Art (HAA) qui ont suivi le cours d’Histoire du livre à la Renaissance durant l’année académique 2015-2016 (Brigitte Bestaoui, Corentin Donneaux, Martin Falisse, Leila K. Jaa, Aleuna Macarenko, Eva Trizzulo).

DONum est un projet de Dépôt d’Objets Numérisés né en 2009, à l’initiative de la Commission « Bibliothèques » du Conseil Interuniversitaire de la Communauté française (CIUF ) et de la Bibliothèque Interuniversitaire de la Communauté française de Belgique (BICfB ). Projet interuniversitaire, il s’est concrétisé à l’Université de Liège par ce portail.