Offre d’emploi

Ingénieur de recherche en analyse de sources

Institution: Institut de Recherche et d’Histoire des Textes

Lieu: Paris, France

Date limite de candidature: 31 Oct. 2017

Type: CDD, temps plein

Durée : 1 an, renouvelable jusqu’à 3 ans

Date de prise de poste : entre le 1er janvier et le 1er avril 2018

L’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS) propose un poste d’Ingénieur(e) de recherche en analyse de sources, pour le projet “HORAE – Hours, Analysis, Editions” (ANR-17-CE38-0008), sous la direction de M. Dominique Stutzmann, responsable scientifique du projet.

En savoir plus sur le projet HORAE.

Missions

L’ingénieur(e) de recherche aura pour mission d’assurer la qualité et l’utilisation et l’exploitation des données résultant de l’indexation d’images par ordinateur, et d’assurer le suivi du projet :

  • établir les données de référence pour le projet :
    • mettre à jour et enrichir une base de données, déjà existante, sur les livres d’heures (recherche de numérisation disponibles et de manifests IIIF, mise à jour des données descriptives fondamentales, p. ex. lieu et date de production, écriture) ;
    • préparer un corpus de référence en TEI contenant les textes élémentaires des livres d’heures (versets des psaumes, cantiques, hymnes, antiennes, oraisons, répons, prières en latin et français…) ;
    • procéder aux commandes de reproductions numériques et suivre les commandes;
    • participer au modèle de données ;
  • spécifier et utiliser des outils ergonomiques :
    • écrire les spécifications fonctionnelles pour des outils logiciels ergonomiques.
    • valider et corriger les classifications de pages, segmentations de lignes, reconnaissance de texte ;
    • valider et corriger les identifications de textes ;
  • analyser le contenu textuel des livres d’heures
    • fournir des descriptions scientifiques de livres d’heures manuscrits ;
    • identifier et éditer des textes encore inédits ;
    • faire un rapport sur les outils de visualisation (état de l’art) ;
    • participer à l’analyse des réseaux textuels ;
  • participer à l’organisation du projet et aux rédactions de rapport pour l’Agence Nationale de la Recherche :
  • communiquer et disséminer les développements en cours et les résultats scientifiques (blog scientifique, twitter, colloques, publications dans revues à comité de lecture) ;

Compétences

  • Doctorat (la candidature est possible avec une thèse non encore soutenue ou non encore publiée) en histoire médiévale et étude des manuscrits ;
  • Attention au détail, autonomie et capacité d’organisation ;
  • Fortes compétences de communication interpersonnelle et capacité au travail d’équipe ;
  • Compétences de communication à l’écrit et à l’oral ;
  • Expérience académique démontrée ;
  • Langues: anglais, français, latin, moyen français
  • Connaissance souhaitée des techniques de codage (TEI-XML)

Rémunération

Le candidat recruté sera “Ingénieur de recherche en analyse de sources”. La rémunération suit les grilles de salaire CNRS, niveau IR, soit approx. 2500 € brut.

Candidature

Candidater par email à dominique.stutzmann@irht.cnrs.fr avant le 31 octobre 2017 à 15 h (CET), en envoyant :

  1. lettre de motivation ;
  2. curriculum vitae ;
  3. noms et contact de trois références professionnelles.

Les candidats dont le dossier correspond aux critères énoncés seront sélectionnés pour une interview, en personne ou par vidéoconférence, avec deux chercheurs pendant 40 minutes.

Consulter l’offre d’emploi.

Source de l’information : https://himanis.hypotheses.org/204#_Toc2

 

Formation

La reliure médiévale et moderne

Jeudi 14 Vendredi 15 Décembre 2017, Poitiers

Organisée par les CRFCB Média Centre-Ouest (Poitiers)  et Médiaquitaine (Bordeaux)

OBJECTIFS GÉNÉRAUX  DU STAGE

Acquérir des notions sur le contexte historique et les évolutions des styles et des techniques, du livre médiéval au livre ancien (16ème, 17ème siècle) :
– Savoir identifier et décrire une reliure médiévale : matériaux, décors, techniques, dates
– Comprendre les enjeux de la préservation de reliures de manuscrits et de livres anciens
– Apprendre à valoriser les reliures de manuscrits et de livres anciens en s’adaptant à son public

Pour plus de précisions, veuillez consulter le programme du stage (link is external).

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire auprès de Média Centre-Ouest (link is external) ou de Médiaquitaine (link is external).

L’inscription est gratuite pour les personnels des bibliothèques universitaires et territoriales de la région Nouvelle-Aquitaine. Pour les autres régions, elle est payante (Tarif individuel 70 euros/j).

Source de l’information : http://bibliopat.fr/offre-formation-crfcb-media-centre-ouest-et-mediaquitaine

Appel à communications

The St Andrews Book Conference. Print and Power

Lieu : University of St Andrews

Date de l’événement : 21-23/06/2018

Date limite de réponse à l’appel : 1/12/2017 (proposition de max. 300 mots à envoyer à nl48@st-andrews.ac.uk)

In the early modern period print could make or break power. While scholars have focussed mainly on efforts by authorities to restrict the circulation of printed texts, civic and ecclesiastical authorities recognised the potential as well as the dangers of this new technology. Cardinal Raymond Peraudi fully embraced the advantages offered by the new medium of print. On his fundraising campaign in the Holy Roman Empire he commissioned thousands of indulgence certificates and papal bulls. Repression of print could be fierce but governments throughout Europe increasingly recognized the power of print, and started using printed broadsheets to communicate decisions with their citizens. This conference will explore the multifaceted and changing relationships between power and print in the early modern world.

The organisers welcome contributions on any facet of this theme. Examples are:

  • Sponsored printing
  • The different uses of print by civic and ecclesiastical powers, or specific officials in early modern societies, such as generals, diplomats, or guild members
  • The distribution of commissioned works
  • The position of state printers and their relationship with authorities
  • Patronage and print privileges
  • State influence through print regulations such as monopolies and bans.

En savoir plus.

Source de l’information : http://ustc.ac.uk/index.php/site/conference

Colloque international

Traduire à la Renaissance / La traduzione nel Rinascimento

24 octobre 2017 – 26 octobre 2017, à l’université Paris 8, en salle des conseils (espace Deleuze) et à la Cité universitaire internationale, Maison de l’Italie, boulevard Jourdan, Paris 75014

Organisation : Ivano Paccagnella (Université de Padoue) et Jean-Louis Fournel (Université Paris 8, IUF, UMR Triangle) 

Le présent colloque ne se penchera ni sur les volgarizzamenti des auteurs classiques grecs et latin (déjà nombreux à partir des XIIIe et XIVe siècles) ni sur les traductions humanistes du XVe siècle (cfr L. Bernard-Pradelle e C. Lechevalier, Traduire les Anciens en Europe du Quattrocento à la fin du XVIIIesiècle : d’une renaissance à une révolution ?, Paris, PUPS, 2012), mais se consacrera aux traductions de la fin du XVe au milieu du XVIIe siècle, avec une attention particulière à la traduction d’une langue vernaculaire dans une autre. Un des postulats du travail est que la circulation d’un nombre circonscrit de traductions de « grands textes » de chaque aire linguistique est l’un des piliers de la construction d’une unité culturelle européenne pendant l’Ancien Régime.
 

Programme

Mardi 24 octobre
A l’Université Paris 8 en Salle des conseils/Espace Deleuze

  • 9h : Accueil des participants
  • 9h15 : Ouverture des travaux : Madame Annick Allaigre (Présidente de l’Université Paris 8), M. Arnaud Regnault (Vice-président de l’Université Paris 8, président de la commission recherche) et Madame Pascale Thibaudeau (Directrice du Laboratoire d’études romanes)
  • 9h30 : Introduction : Jean-Louis Fournel (Université Paris 8) et Ivano Paccagnella (Università di Padova)

Première section : Traductions religieuses

  • 9h45 : « Percorsi europei di scritti protestanti italiani nel primo ’500 : rilievi linguistici », Annette Gerstenberg (Université de Berlin, Freie Universität)
  • 10h15 : « Tradurre la Riforma : Valdés e il plurilinguismo dell’eterodossia », Claudia Rossignoli (St Andrews University)
  • 10h45 : « The sanctified Bernardine’ : Ochino’s Sermons and Early Tudor Translation and Print », Brenda Hosington (Université de Montréal & Warwick University)
  • 11h15 : « Les traductions de récits de miracle entre espagnol, français et italien », Françoise Crémoux (Université Paris 8, LER)
  • 11h45 : Débat
  • 12h30 : Déjeuner sur place (buffet)

Deuxième section : Traductions scientifiques

  • 14h : « Teoria e prassi del volgarizzamento filosofico-scientifico. Da Speroni a Piccolomin i », Alessio Cotugno (Venezia Ca’ Foscari)
  • 14h30 : « I segreti della Natura tra scienza e diletto : Alfonso de Ulloa traduttore di Juan de Jarava », Maria Laura Puliafito (Warwick University)
  • 15h : « Un caso di autotraduzione medico-scientifica nel Rinascimento : il “Pourtraict de la santé” di Joseph Duchesne (1606) / Un cas d’autotraduction médico-scientifique à la Renaissance : le “Pourtraict de la santé” de Joseph Duchesne (1606) », Sara Miglietti (John Hopkins University)
  • 15h30 : Débat et pause
  • 16h00 : « The emergence of vernacular bird terminology in the English Renaissance : an interlingual process », Ronnie Ferguson (St Andrews University)
  • 16h30 : « Ichthyology in Translation : Conrad Gessner’s Fish Books », Paul Smit et Sophia Hendrikx (Leiden University)
  • 17h00 : Débat

Troisième section Traductions politiques

  • 17h30 : « Entre Savonarole, Machiavel et langage républicain : la traduction française d’une oraison de Bartolomeo Cavalcanti », Juan Carlos D’Amico (Université de Caen)
  • 18h00 : « Deux traducteurs de Machiavel (Discours, III, 6 ou le « traité des conjurations » : Jacques Gohory et Jérôme Chomedey », Jean-Claude Zancarini (ENS Lyon, UMR Triangle)
  • 18h30 : Débat
  • 19h00 : Fin des travaux

Mercredi 25 octobre
A la Maison d’Italie, Cité Universitaire internationale, M°/RER B Cité universitaire

  • 9h30 : « Embedded Translation in James VI/I’s Basilikon Doron », Alessandra Petrina (Università di Padova)
  • 10h00 : « L’Anti-Machiavel de Gentillet en allemand (Strasbourg, 1580) : la traduction (G. Nigrinus) et l’édition (J. Fischart) », Elsa Kammerer (Université de Lille III, IUF)
  • 10h30 : « La traduction de la Vita civile de Matteo Palmieri en français », Laurent Baggioni (Université Lyon III)
  • 11h00 : « Traduzioni e traduttori di Paolo Giovio tra l’Italia e la Spagna del Cinquecento », Elena Valeri (Università di Roma La Sapieenza)
  • 11h30 : Débat
  • 12h30 : Déjeuner au Collège d’Espagne

Troisième section Traduire les voyages

  • 14h00 : « Materiality, metaphor, and translation : Thomas Coryat’s Coryat’s Crudities (London : 1611) », Guyda Armstrong (Manchester University)
  • 14h30 : « Les voyages du droit du Portugal à Rome. Le Manual de confessores de Martín de Azpilcueta (1492-1586) et ses traductions », Manuela Bragagnolo (Max Planck Institut)
  • 15h00 : « Dal Devotissimo viaggio di Gerusalemme al Tres devot voyage de Iérusalem : Jean Zuallart e l’autotraduzione », Elisa Gregori (Università di Padova)
  • 15h30 : Débat
  • 16h00 : Pause
  • 16h30 : « La Carta di Cortés fra Savorgnan, Liburnio e Ramusio », Ivano Paccagnella (Università di Padova)
  • 17h00 : « Les traductions depuis le portugais et l’espagnol dans les Navigationi et viaggi (1550-59) de Ramusio : enjeux scientifiques et politiques », Fiona Lejosne (Université de Toulon, UMR Triangle)
  • 17h30 : « Sur les traductions italiennes des Crónicas de Indias », Romain Descendre (ENS Lyon, UMR Triangle, IUF)
  • 18h00 : « Le traduzioni cinquecentesche del libro di Marco Polo : dal textus receptus alla tradizione critica) », Alvise Andreose (Università e Campus – Novedrate (CO))
  • 18h30 : Débat

Jeudi 26 octobre
A la Maison d’Italie, Cité Universitaire internationale, M°/RER B Cité universitaire

Quatrième section Plurilinguismes

  • 9h30 : « Dwarves, Trainers, Monkeys, and Dogs : Strategies of Visibility in Renaissance Translation », Andrea Rizzi (University of Melbourne, I Tatti Studies)
  • 10h : « Sulla fortuna italiana delle due « Semaines » di du Barthas », Paola Cosentino (Università di Urbino)
  • 10h30 : « Les éditions plurilingues à la Renaissance : genèse et essor », Roland Béhar (ENS Ulm)
  • 11h : Débat et pause
  • 11h30 : « Traduire en latin une œuvre de vulgarisation, la Sfera et le Stelle Fisse d’A. Piccolomini relatinisées », Susanna Longo (Université Lyon III)
  • 12h00 : « Les Amours prodigieuses d’Auger Gaillard (1592) : du bilinguisme occitan-français à l’auto-traduction », Gilles Couffignal (Université de la Sorbonne Paris IV) et Michel Jourde (ENS Lyon)
  • 12h30 : Débat
  • 13h : Déjeuner au Collège d’Espagne
  • 14h30 : « L’auto-traduction de la Città del sole en latin », Jean-Louis Fournel (Université Paris 8, LER et UMR Triangle, IUF)
  • 15h : « Montaigne, les Essais, et le travail du traducteur », Jean Balsamo (Université de Reims)
  • 15h30 : « The culture and place of horizontal translation in European literary history, 1559-1648 », Warren Boutcher (Queen Mary University of London)
  • 16h00 : Débat et pause
  • 16h30 : Conclusions du colloque

En savoir plus.

Source de l’information : http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?article7069&utm_content=buffera8c46&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

Focus sur…la bibliothèque du baron Pierre-Léonard Roncas

« I ricercatori Raul Dal Tio e Marco Maggi hanno ricostituito virtualmente la ricca biblioteca personale del barone Pierre-Léonard Roncas (1562-1632), oggi completamente scomparsa perché dispersa e alienata nei secoli trascorsi. La dotazione era all’epoca cospicua e contava 495 volumi. Grazie all’inventario redatto nel 1617, all’atto del sequestro di tutti i beni del barone, arrestato e imprigionato per 23 anni con l’accusa di alto tradimento per ordine del duca Carlo Emanuele I di Savoia, è stato possibile ricuperare un cospicuo numero di volumi nelle edizioni della sua epoca, reperite e scaricate in formato PDF con GoogleBooks.

La biblioteca Roncas, all’apice della sua formazione, conteneva per un buon 45% libri di argomento scientifico e per la parte restante libri di Diritto, Storia, Letteratura italiana e latina in uguali proporzioni (grafico 6). Il latino è la lingua più rappresentata, seguono l’italiano, il francese, il tedesco e lo spagnolo (Gf. 4)

Gf. 4. Inventario 1617. Raggruppamenti per lingua

Nel 1640 si assiste ad un incremento della Letteratura italiana e una drastica riduzione dei libri di argomenti scientifico, dei testi di Storia, Letteratura latina e Diritto (Gf. 6). La lingua dominante è l’italiano, seguito dal latino e dal francese, mentre scompaiono i libri in lingua spagnola (Gf. 5). »

Gf. 5. Inventario 1640. Raggruppamenti per lingua

Per leggere una breve storia di Pierre-Léonard Roncas e della sua biblioteca, cliccare qui.

Source de l’information : Donato Arcaro (Regione Autonoma Valle d’Aosta – Sistema bibliotecario) / http://biblio.regione.vda.it/biblioteca-virtuale-roncas

Offre d’emploi

Assistant Professor in Medieval and Early Modern Europe – Tenure Track, History Dept

1054_2

 

Institution: California State University Stanislaus
Location: Turlock, CA
Category: Faculty – Liberal Arts – History
Posted: 08/28/2017
Application Due: Open Until Filled
Type: Full Time

Position :
The History Department invites applications for a tenure-track Assistant Professor in Medieval and Early Modern Europe. Responsibilities include teaching undergraduate and graduate-level courses, maintaining active research and scholarship, and performing department, college and university service. The successful candidate will be encouraged to develop new courses in a primary area of specialization. The area of specialization is open, but preference will be given to candidates with some expertise in imperial history. The successful applicant will teach undergraduate courses in World Civilizations, Ancient Mediterranean, Medieval and Early Modern European History, and graduate courses in the candidate’s area of specialization.

Minimum qualifications :
Ph.D. in History or related discipline, with scholarly emphasis on the Early Modern and Medieval periods of European history. Competence to teach Ancient Mediterranean history. Evidence of teaching effectiveness.

Preferred qualifications
Preference will be given to candidates with demonstrated excellence in teaching and scholarship and evidence of a strong commitment to student success.

How to apply & Deadline:
A complete application must include: an application letter addressing the position description and qualifications; curriculum vita; three letters of recommendation; copies of graduate transcripts; and evidence of teaching effectiveness. Official transcripts will be required at the time of hire. Screening of completed application files will begin on October 15, 2017. Electronic submissions preferred. Position will remain open until filled.

Send applications and all correspondence concerning this announcement to:

Dr. Bret Carroll, Search Committee Chair
Department of History
California State University, Stanislaus
One University Circle
Turlock, CA 95382
Submission of applications:
Correspondence: bcarroll@csustan.edu
Compensation: Salary is commensurate with qualifications and experience. As a member of the 23-campus CSU System, we offer a competitive benefits package.

About the Department nd the College:
The Department of History currently has six full-time tenure-track faculty and two FERP faculty specializing in US, Europe, Latin America, and East Asia. We offer BA and MA degrees. While our primary mission is teaching, we also expect our faculty to be engaged in research and scholarship, and our department has a strong track record in this regard. To learn more about us, visit our Web site at: http://www.csustan.edu/history/.

Source de l’information : Higher Ed Jobs

Offre d’emploi

The History Department of Washington and Lee University invites applications for a tenure-track

assistant professorship in Mediterranean history, 500-1500 C.E.

beginning September 2018. Special consideration will be given to candidates who can situate Mediterranean history in a global context by contributing to the Africana Studies, Middle East and South Asia Studies, and/or Medieval and Renaissance Studies Programs. Candidates whose research focuses on issues such as, but not limited to, race and ethnicity, gender and sexuality, cross-cultural contact, religious cooperation and conflict, urbanism and/or empire are particularly encouraged to apply. Successful applicants will be expected to teach introductory surveys as well as intermediate and advanced undergraduate courses related to their areas of specialization. The department requires successful completion of the Ph.D by June 2018. Interviews will take place at the American Historical Association Annual Meeting in Washington, D.C. Candidates who are unable to attend the AHA may arrange to interview with the Search Committee over Skype.

Apply electronically at our portal: https://apply.interfolio.com/44623.  You will be prompted to upload a letter of application, resume, graduate transcripts, and enter contact information for three providers for letters of recommendation (or a credentials file).  Applications are due on October 15, 2017.  Address your application letter (and any questions) to Professor Sarah Horowitz (jobs@wlu.edu), Chair, Mediterranean History Search Committee, Department of History, Washington and Lee University, Lexington, VA 24450.  Washington and Lee and the Department of History are interested in candidates committed to high standards of scholarship and professional activities, and to the development of a campus climate that supports equality and diversity among its faculty, staff, and students.  The University is an Equal Opportunity Employer.

Source de l’information : http://www.themedievalacademyblog.org/jobs-for-medievalists-169/

Appel à communications

14TH ITALIAN RESEARCH CONFERENCE ON DIGITAL LIBRARIES
UDINE – JANUARY 25-26, 2018

Since 2005, the Italian Research Conference on Digital Libraries has served as an important national forum focused on digital libraries and associated technical, practical, and social issues. IRCDL encompasses the many meanings of the term « digital libraries », including new forms of information institutions; operational information systems with all manner of digital content; new means of selecting, collecting, organizing, and distributing digital content; and theoretical models of information media, including document genres and electronic publishing. Digital libraries may be viewed as a new form of information institution or as an extension of the services libraries currently provide. Representatives from academe, government, industry, and others are invited to participate in this annual conference. The conference draws from a broad and multidisciplinary array of research areas including computer science, information science, librarianship, archival science and practice, museum studies and practice, technology, social sciences, and humanities.

Call for papers.

Source de l’information : http://ircdl2018.dimi.uniud.it/

Offre d’emploi

Un poste de lecteur à titre personnel (200 HETD) est susceptible d’être vacant à l’Université d’Aix-Marseille – Département d’études italiennes – Année universitaire 2017-2018

Les enseignements seront dispensés à Aix-en-Provence aux semestres 1 et 2 (LLCER, LEA et U.E. pour non spécialistes).

Les candidatures (CV détaillé et lettre de motivation) à adresser à colette.collomp@univ-amu.fr

Source de l’information : http://www.sies-asso.org/actualite/2345-poste-de-lecteur-en-italien?utm_source=newsletter_241&utm_medium=email&utm_campaign=info-sies

Un membre d’EDITEF au colloque « Habillage du livre… »

Massimo Scandola, chercheur postdoctoral sur le projet EDITEF en 2016, interviendra au colloque Habillage du livre et du texte aux 17e et 18e siècles avec une intervention portant sur

« La “Préface” de l’abbé Bonnet aux traductions des OEuvres de Metastasio »

Ce colloque Jeunes Chercheurs de la Société Française d’Étude du XVIIIe siècle (SFEDS), de la Société d’étude du Dix-Septième Siècle et de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles (SÉAA XVII-XVIII) est organisé en collaboration avec les Centres de Recherche IDEA (InterDisciplinarité dans les Études Anglophones, EA 2338) et Écritures (EA 3943) de l’Université de Lorraine. Il portera sur toutes les formes d’ « habillage » du livre et du texte dans la France et le monde anglophone des XVIIe et XVIIIe siècles.

Voir le programme complet

Comité d’organisation

Nicolas Brucker (U. Lorraine, Écritures), Nathalie Collé (U. Lorraine, IDEA), Pierre Degott (U. Lorraine, IDEA), A. Spica (U. Lorraine, Écritures)

Lieu et date du colloque

Ile du Saulcy, Metz
UFR Arts, Lettres, Langues
Salle Pierre Grappin, A208

22-23/09/2017

Source de l’information : https://ecritures.univ-lorraine.fr/manifestations/colloques/habillage-du-livre-et-du-texte-aux-17e-et-18e-siecles

Offre d’emploi

Un Bibliothécaire (H/F) en contrat à durée indéterminée au Chapitre de Saint Thomas – Médiathèque protestante

Rattaché(e) au responsable de la médiathèque protestante de Strasbourg, vous contribuez à la mise en oeuvre de ses missions, notamment la valorisation de son fonds ancien (imprimés des XIVe au XVIIIe ; manuscrits ; partitions) : état des lieux, rétroconversion du catalogue, projet de numérisation, visites guidées, contacts avec les chercheurs, etc. Vous êtes également chargé/e du traitement et de la gestion des collections et des acquisitions contemporaines : catalogage, indexation, cotation, évaluation, désherbage.
Vous intégrez une équipe de 3 personnes impliquées dans l’accueil et le conseil en salle de lecture ainsi que dans l’animation culturelle et éditoriale du lieu, tâches auxquelles vous participez activement.
Vous maîtrisez les outils informatiques et avez une formation supérieure en bibliothéconomie et en catalogage de livre ancien.
Doté/e de qualités relationnelles, d’enthousiasme, de méthode et de rigueur, vous savez vous adapter et travailler en équipe.
La maîtrise de l’allemand est un atout.
De bonnes bases en latin et la connaissance du protestantisme et de son histoire constituent autant d’atouts.

Merci d’envoyer votre CV + lettre et prétentions salariales avant le 25/09/2017
à : M. le Directeur du Chapitre de Saint-Thomas / recrutement
1 bis quai Saint-Thomas – BP 80022 – 67081 Strasbourg cedex ou par mail :
info@fondation-saint-thomas.fr (link sends e-mail) (fiche de poste disponible)
www.chapitre-saint-thomas.org (link is external)

Source de l’information : http://bibliopat.fr/offre-emploi-chapitre-de-saint-thomas-mediatheque-protestante

Journée d’étude

L’écriture, ses supports, ses archives

27/09/2017, MSH Val de Loire (salle polyvalente), 9h00-17h30

Financé par l’appel à projets d’Initiative académique 2015 de la Région Centre-Val de Loire, le projet ECRISA se propose d’étudier l’écrit et ses supports dans toutes leurs formes par le biais d’une collaboration étroite entre la MSH  Val de Loire et quatre laboratoires SHS des Universités d’Orléans et de Tours (CESR, CITERES, IRAMAT, LLL). EDITEF fait partie de ce réseau de chercheurs (en savoir plus).

Cette journée d’étude proposera des communications ayant pour thématiques les trois axes de recherche du projet :

1) Les formes de l’écrit/ure,

2) Les supports de l’écriture,

3) Les archives de l’écrit et les collections patrimoniales du Val de Loire à l’Europe.

Programme

9h00 Accueil des participants

9h30 Introduction par Chiara Lastraioli, Directrice de la MSH Val de Loire et responsable scientifique du projet ECRISA

I. Les formes d’écriture

9h45 Paul-Alexis Mellet (CESR)

Les remontrances imprimées (1560-1600): étude d’un corpus hétérogène

10h15 Olivier Marlet (CITERES)

Informatisation et interopérabilité des données archéologiques de terrain

10h45 Pause

11h15 Jacqueline Lafont-Terranova (LLL), Flora Badin (LLL), Maurice Niwese (LLL), Guillaume Chevrot (MISC)

Modéliser le processus d’écriture d’un scripteur de haut niveau : intérêt et limites du repérage automatique des opérations de réécriture à l’aide du logiciel  MEDITE

11h45 Maxence Martin (MSH)

La représentation des relations : présentation de l’outil d’exploration des graphes VisualGraphs

12h15 Déjeuner

II. Les supports de l’écriture

14h30 Florence Troin (CITERES)

CartoMédit : de la théorie à la pratique

15h00 Xavier Bisaro (CESR)

Écouter l’écriture : les sources du chant scolaire à l’époque moderne

15h30 Marie-Élisabeth Boutroue (CESR), Patricia Roger-Puyo (IRAMAT)

Aspect de la matérialité du livre : encres et papiers

16h00 Pause

III. Archives de l’écrit et collections patrimoniales

16h30 David Rivaud (CESR)

Le projet RENUMAR : établir, éditer et valoriser les documents d’archives des fonds régionaux

17h00 Toshinori Uetani (CESR)

Corpus « Bibliothèques Humanistes Ligériennes » et données des « Bibliotheques françoises » pour reconstituer les réseaux d’humanistes à la Renaissance

17h30 Discussion

Télécharger le programme

Contact : Giulia Ventrella-Proust (giulia.ventrella@univ-tours.fr)

En savoir plus sur le projet ECRISA.

Un article sur la rédaction d’un volume du Catalogue Régional des Incunables

« A Bibliographical Journey in Île-de-France ». La rédaction d’un volume du Catalogue Régional des Incunables

« Le Catalogue régional des incunables ou CRI est le recensement systématique de tous les incunables aujourd’hui conservés dans les bibliothèques publiques françaises. Dominique Coq, Conservateur général honoraire des bibliothèques, nous fait revivre à travers ce billet la recherche et le travail qui ont mené à la rédaction du volume consacré à l’Île-de-France (hors Paris qui a été traité séparément) qui paraîtra prochainement. […] Continuer à lire l’article.

Source de l’information : https://histoirelivre.hypotheses.org/253

Formation

Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux

23  – 25 Octobre 2017, à la MSH Val de Loire (Tours)

Pour la huitième année consécutive, l’équipe des BVH organise avec le SUFCO de l’Université de Tours une nouvelle session du stage d’« initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », à destination des professionnels.

Inscriptions en ligne sur le site du SUFCO de l’Université de Tours

La TEI (Text Encoding Initiative) est une initiative universitaire pluridisciplinaire visant à uniformiser autant que possible le codage de documents en vue de leur échange, mais aussi de leur analyse.

Utilisée dans les milieux de la Recherche en Sciences humaines (linguistique, histoire, lettres, etc.), dans l’édition numérique et dans certaines bibliothèques, la TEI propose des solutions d’encodage XML pour les débutants comme pour les experts. Grâce à son système modulaire, elle s’adapte aux besoins spécifiques des projets pour éditer, diffuser, analyser, exploiter et visualiser les textes encodés. Les recommandations du TEI Consortium proposent des solutions de codage spécifique pour les documents patrimoniaux, participant ainsi à leur valorisation.

Le CESR et l’équipe BVH de Tours organisent depuis 2005 cette formation dont le public ne cesse de s’élargir de par l’expansion des possibilités liées au numérique. Initialement dispensée aux étudiants du Master « Patrimoine Écrit et Édition Numérique » du CESR, cette session annuelle est spécifiquement dédiée aux professionnels qu’ils soient chercheurs, ingénieurs, ou issus de l’enseignement ou de bibliothèques patrimoniales.

PUBLIC

  • Tout professionnel intéressé par la structuration XML de sources textuelles, ayant de bonnes connaissances d’un traitement de texte et des notions de HTML.
  • La formation privilégiera le dialogue et la complémentarité nécessaire entre professionnels techniques et scientifiques.
  • Les stagiaires travailleront sur des extraits de corpus choisis.

OBJECTIFS

  • Une initiation à la pratique de l’encodage en langage XML selon les recommandations de la TEI.
  • Une formation principalement appliquée au document patrimonial (imprimé et manuscrit). Les compétences acquises pourront s’étendre aux textes modernes.

INTERVENANTS

  • Lou Burnard, Consultant indépendant Digital Humanities, co-fondateur de la TEI
  • Mathieu Duboc, Ingénieur d’études au CESR, pour les « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (CNRS – Université de Tours)
  • Jorge Fins, Ingénieur d’études à la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire (CNRS – Université de Tours – Université d’Orléans)
  • Alexei Lavrentiev, Ingénieur de recherche au laboratoire ICAR, équipe CACTUS (CNRS – Université Lyon 2 – ENS de Lyon)

PROGRAMME

  • La formation alternera théorie et travaux dirigés. Seront abordés :
  • Des notions de base en XML
  • Une introduction générale à la TEI
  • Des aspects de méthodologie (structuration de documents, notion de schéma)
  • Les outils TEI (prise en main d’un éditeur XML, transformation de documents XML, panorama de la communauté TEI)
  • La structuration des textes et de leurs métadonnées
  • Des aspects spécifiques de l’encodage d’imprimés et de manuscrits de la Renaissance
  • Premières analyses de textes (citations, discours, entités nommées, etc.)

Tarifs, contact & inscriptions sur le site du SUFCO

EDITEF au colloque international «Les Italiens en Europe (…)»

Trois membres du réseau EDITEF participeront au colloque international

 

« Les Italiens en Europe : perceptions, représentations, échanges littéraires et culturels (XIVe-XVIe siècles) »

qui se tiendra du 9 au 10 novembre 2017 à l’Université Grenoble-Alpes (Amphithéâtre de la MSH Alpes, Grenoble) :

1) Amélie Ferrigno (chercheuse post-doctorale pour le projet EDITEF à la Bibliothèque Mazarine (Janv.2016-juin. 2017) et chercheuse associée au CESR) présentera une communication ayant pour titre :

La circulation du livre italien en France, enquête à partir des fonds de la Bibliothèque Mazarine et de la Bibliothèque Méjanes

2) Ilaria Andreoli​ (Fondazione Giorgio Cini, Venise-ITEM, CNRS) parlera de

Lyon et Venise. Perceptions, représentations, échanges entre deux capitales de l’imprimerie renaissante

3) Concetta Cavallini (Università  di  Bari) présentera une intervention sur

ll   più   perfetto   favellare della  Toscana’: les Italiens et leur langue selon Montaigne

L’objet du colloque est de réfléchir, dans une perspective interdisciplinaire, aux perceptions que les Italiens ont eues des autres peuples d’Europe et réciproquement à la façon dont ces derniers percevaient les Italiens. Par quels canaux culturels passent ces perceptions ? De quoi sont-elles faites ? Comment les différentes formes d’échanges, parmi lesquelles les migrations des artistes, des écrivains et des voyageurs, ont-elles constitué les représentations des uns et des autres ? Ces représentations ont-elles influé sur l’évolution de l’idée d’Europe ? En quoi ces perceptions sont-elles dépendantes des héritages qui ont construit une idée, avec ses transformations et ses permanences, que l’on s’est faite de l’Europe ?

Les échanges envisagés ici, en-dehors des champs spécifiques de l’économie et de la diplomatie, le seront au sens de vecteurs culturels, et pourront ainsi inclure les migrations culturelles et artistiques tels que les voyages (Hale parle de « styles migratoires » dont on trouve une illustration dans le Journal du Voyage de Montaigne), les traductions d’ouvrages et les réceptions, dans ces ouvrages, d’une autre culture (par exemple, le fait de gommer, dans certaines traductions, des références à des lieux étrangers que le public ne connaîtrait pas), mais aussi les poncifs sur les « étrangers » et les antipathies (préjugés, stéréotypes, etc.) que révèlent les correspondances épistolaires, les proverbes populaires, etc., comme les regards de sympathie, d’ouverture, révélateurs de curiosités, du sens d’une culture commune, de solidarités.

Si les sources considérées seront « culturelles », au sens littéraire et artistique, la réflexion ne peut pas faire l’économie d’une analyse plus historique et politique sur la définition même de l’Europe et d’une conscience européenne telles qu’elles se dessinent en Italie. Initialement définie par les Grecs comme une réalité géographique qui la différencie de l’Asie et de l’Afrique, l’Europe devient au Moyen Âge une « unité historique » (Lucien Febvre) qui est faite d’une civilisation marquée par le christianisme, avant de devenir politique à la fin du XVIe siècle.

Les travaux pourront donc constituer, par leur nature même, une réflexion sur l’Europe et les nations, sur l’idée d’Europe se faisant jour à travers aussi bien les attirances que les rejets, les traversées que les frontières, les correspondances épistolaires que les styles artistiques, les textes de fiction que les textes historiques.

Sans que soit nécessairement formalisée une réflexion abstraite sur l’idée d’Europe, on peut se demander si et comment naît une conscience européenne en Italie, et quel rôle a joué pour cette question la façon dont les Italiens sont perçus en Europe.

Axes de réflexion

  • la conscience de soi, la conscience nationale, la conscience européenne chez les Italiens (ressemblances et dissemblances des peuples, poursuite d’un idéal commun, idée et représentation de l’Autre)
  • les stéréotypes (parmi lesquels l’italophobie) : à quoi correspondent-ils ? pourquoi existent- ils ? quelles sont leurs fonctions ?
  • la réflexion sur la délimitation des « nations » dans une Europe qui est un ensemble à la fois cohérent et pluriculturel
  • Les Italiens dans l’union chrétienne contre les Ottomans
  • influence des « guerres d’Italie » dans la conscience de soi et de l’autre européen ; réflexion sur la faiblesse de la péninsule italienne
  • les conséquences de la Réforme protestante à partir de 1520 sur la conscience de soi des Italiens par rapport aux autres nations européennes et vice-versa
  • les déplacements des artistes italiens en Europe et des artistes européens en Italie
  • la circulation des livres italiens en Europe / la réception des livres européens en Italie
  • les pièces de théâtre et les romans qui mettent en scène des Italiens comme sources pour les « représentations » des étrangers (le théâtre élisabéthain et les Italiens tels qu’ils sont représentés à travers les personnages par exemple)
  • la question de la langue : le latin comme langue commune culturelle/ les langues nationales ; importance d’un parler identique pour marquer la cohérence d’un pays
  • le rapport à la langue étrangère : ignorance, refus, apprentissage, modalités de communication ; publications de vocabulaires polyglottes ; rédaction de manuels de conversation plurilingues à destination des marchands ; apparition du métier d’interprète dans la seconde moitié du XVIe siècle…
  • la traduction, à l’origine même de l’Europe pluriculturelle (Europe née de et dans la traduction, Meschonnic). Traduction des œuvres italiennes / traduction des œuvres européennes en Italie ; rapport avec la langue nationale comme outil légitime de l’expression littéraire etc. (source : http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?article6766)

Comité scientifique

Comité d’organisation

Télécharger le preprogramme