Un nouveau projet de recherche

Un nouveau projet de recherche portant sur les acteurs du livre et sur les patrimoines textuels en Champagne-Ardenne attire particulièrement notre attention :

Émergence ALiPat (2015-2018)

L’objectif du projet ALiPat est d’articuler de façon innovante la question de l’histoire du livre et des patrimoines textuels aux pratiques contemporaines du livre en région, en partenariat avec la DRAC Champagne-Ardenne, Interbibly, et les principales bibliothèques régionales (Bibliothèque Carnegie de Reims, Médiathèque du Grand Troyes, etc.). L’attention se portera particulièrement sur l’un des usages culturels et sociaux du livre, celui de la collection.

Au centre du projet se trouve une base de données sur les collectionneurs de livres imprimés et manuscrits, en Champagne-Ardenne, dans une perspective diachronique, du XVIe au XXIe siècle. Cet outil numérique scientifique inédit et interconnecté aux plates-formes patrimoniales déjà existantes permettra l’exploitation de données collectées et leur divulgation auprès d’un public large.

Les approches historiques sur le temps long et contemporaines seront également combinées afin de mieux appréhender les enjeux actuels de ces questions à l’échelle de la région (valorisation des patrimoines et sensibilisation des publics).

Dans une perspective diachronique, et dans le prolongement de l’action centrale, plusieurs manifestations scientifiques permettront également d’envisager différentes configurations historiques des rapports entre acteurs du livre et collections :

  • Approche philologique d’une collection : L’Antiquité classique et l’humanisme en Champagne (responsable : Didier Marcotte)
  • Collections et circulations européennes des ouvrages : Le livre italien de la Renaissance. Collectionneurs et bibliothèques de Champagne-Ardenne (responsable : Jean Balsamo)
  • La collection aux sources de l’historiographie : Construction des mélanges historiques et littéraires en Champagne au Siècle des Lumières (responsable : Dominique Quéro)
  • La pratique de la collection de livres au XIXe siècle (responsables : Nathalie Preiss, Jean-Louis Haquette)

Sont également envisagées des journées professionnelles : qui réuniront les différents acteurs contemporains du livre. Ces différentes activités permettront de mettre en lumière des usages et des discours de la collection de livres à des époques différentes (manuscrits antiques et humanisme, livres étrangers, collections privées, etc.).

Le projet vise ainsi à fédérer les énergies et à mettre en réseau les connaissances en région, dans un domaine patrimonial très riche, dont il contribuera à renforcer la visibilité auprès du public régional et national.

Jean-Louis Haquette (coordination du projet)
Benoît Roux (ingénierie de recherche)

En savoir plus.

Source de l’information : http://crimel.hypotheses.org/1262


Giulia Ventrella-Proust

Giulia Ventrella-Proust est chargée de la gestion du projet de recherche international EDITEF, coordonné par Chiara Lastraioli et portant sur « Le livre italien dans l’espace francophone à la première modernité » (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance). Elle s’occupe du suivi et de la coordination du projet, ainsi que de la recherche scientifique et de sa valorisation auprès de la communauté scientifique et du grand public.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *