Publication EDITEF

logo_baseUne nouvelle publication a rejoint le site du projet EDITEF à la page Marginalia et publications : il s’agit du résumé d’une communication ayant eu lieu dans le cadre de la réunion annuelle de la Renaissance Society of America, organisée du 26 au 28 mars 2015 à l’Humboldt-Universität de Berlin, dans un des panels autour de la thématique de « L’édition italienne dans l’espace francophone », organisés par le Centre d’Études Supérieures (CESR) de la Renaissance de Tours (28 juin 2015).

Voir l’article :

La bibliothèque de Jean Astruc, médecin des Lumières (1684-1766)

CaptureLa bibliothèque de Jean Astruc, médecin des Lumières (1684-1766)

Jacques Richard

 Dans Histoire des sciences médicales, 35, 2001 (1), p. 99-108.

Dans le présent article, Jacques Richard expose la riche bibliothèque de Jean Astruc (1684-1766) qui possédait, entre autres, 68 ouvrages en langue italienne.

Extrait de l’article

« C’est à la B.I.U.M. de Paris que j’ai découvert le Catalogue des livres de feu M. Astruc. Sur le moment je crus avoir trouvé un livre rare, mais j’appris bientôt que ce genre d’ouvrage était répandu à l’époque où il était d’usage assez commun de livrer aux enchères sa bibliothèque privée et pour cela un catalogue était édité. Voici l’intitulé complet de l’opus comprenant 271 pages : « Catalogue des livres de feu M. Astruc, Professeur royal de Médecine et Médecin consultant du Roi, à Paris chez Cavelier & Leclerc, 1766 ». Notons que l’ouvrage ne comporte pas de nom d’auteur ; on lit seulement à la dernière page : « Ce 21 Novembre 1766 lu & approuvé, Pissot adjoint ».
Mon dessein est double : d’une part, situer la bibliothèque de Jean Astruc dans l’ensemble des bibliothèques du XVIIIe siècle ; d’autre part, dégager quelques traits de la personnalité de ce médecin des Lumières, que la postérité a reconnu parmi les mieux placés dans la haute société parisienne. »

Télécharger l’article au format PDF

Rencontre

La bibliofilia bodoniana

Pedro M. Cátedra García (Ciclo « AMOR DI LIBRO »)
 
Catedra_-_Bibliofilia_bodoniana_-_16_giugno_2016Il Prof. Pedro M. Cátedra García, Professore dell’Università di Salamanca, sarà alla Fondazione Firpo il 16 giugno 2016 alle ore 16,30 per il terzo seminario del ciclo « Amor di libro. Bibliofilia in Europa e in Europa tra età moderna e contemporanea » dedicato alla bibliofilia bodoniana. Si fa così sempre più ricca e diversificata la gamma degli approfondimenti offerti a studiosi e appassionati di storia del libro nell’ambito dei cicli di seminari organizzati dalla Fondazione Luigi Firpo Onlus in collaborazione con la Biblioteca Nazionale Universitaria di Torino.
 
Tutti i seminari sono a ingresso libero e si tengono nella sede della Fondazione Firpo in piazza Carlo Alberto 3, al I piano della Biblioteca Nazionale Universitaria di Torino.
Fonte dell’informazione : http://www.fondazionefirpo.it/programmi

Bourse de recherche

Borse Fondazione Carlo Bo – Urbino

CaptureUrbino – Date limite: 15/7/2016

La Fondazione Carlo e Marise Bo per le Letteratura Europea Moderna e Contemporanea, al fine di consentire a giovani studiosi di soggiornare a Urbino per accedere alla sua Biblioteca istituisce n. 4 Borse di studio del valore di € 750,00 ciascuna, consistenti ciascuna in n. 10 pernottamenti presso il Collegio Internazionale (Piazzetta S. Filippo, 2 – Urbino) e in una somma di € 500 corrisposta in denaro.

Fonte dell’informazione : Borse Fondazione Carlo Bo – Urbino, Bourses, prix, emploisEFMR, Date de publication du numéro Mardi 14/6/2016, http://www.efmr.it/index.php?op=eventdetail&id=1143

Formation

La prosopographie : méthodologie historique et outils informatiques

Du jeudi 15 septembre 2016 au vendredi 16 septembre 2016
École nationale des chartes, au 65, rue de Richelieu, Paris 2ᵉ
Capture
La prosopographie est depuis plusieurs décennies un outil méthodologique bien connu de l’historien : « biographie collective », elle permet de cerner la composition d’un groupe, d’en observer les caractéristiques saillantes et les évolutions. Adossée au développement de l’informatique, elle s’est désormais imposée comme une méthode incontournable. La formation proposée permettra aux stagiaires de réaliser concrètement un travail de prosopographie historique, en suivant pas à pas les différentes étapes de son élaboration : définition d’une population, analyse des sources, élaboration de notices prosopographiques, modélisation d’une base de données informatique, interrogation et exploitation statistique de celle-ci. Elle entend ainsi conjuguer approche théorique, traitement de cas pratiques et formation aux outils informatiques.


Durée : 2 jours

Tarifs : 420 € public, 840 € privé

Contact : École nationale des chartes

service de la formation continue
65, rue de Richelieu – 75002 Paris

et

19, rue de la Sorbonne – 75005 Paris
T. +33 (0)1 55 42 21 53
formation.continue@enc.sorbonne.fr

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.enc-sorbonne.fr/fr/formation-continue/prosopographie-methodologie-historique-outils-informatiques

Appel à communication

Early Modern Rome

30 août 2016

5-7 octobre 2017, Rome/Bracciano, University of California et Castello Orsini-Odescalchi

Early modern Rome was contradictory and complex; its vernacular and high culture animated and rich. From Petrarch’s crowning as Poet Laureate on the Capitoline in 1341 to the pontificate of Alexander VII Chigi in 1667, this conference aims to bring together scholars from a range of disciplines to investigate the city proper as well as the campagna romana through a variety of different approaches and methods.

The resounding response to both previous Early Modern Rome conferences in May 2010 and October 2013—76 papers from 9 different countries and 119 papers from 12 countries, respectively—mirrored the complex mix of the city itself and the changing face of early modern studies. We encourage papers from a range of disciplines—history, art and architectural history, literature, music, dance, religious studies, philosophy, history of medicine or science, diplomacy, gender, or others—to bring together in a single venue those whose research focuses on the city of Rome and the Roman countryside.

As with Early modern Rome 2, the first two days of the conference will take place in the city at the cultural institutions in and around piazza dell’Orologio, and the last day of the conference will instead be held at the Orsini-Odescalchi Castle in Bracciano.

Given that the organizers wish to foster dialogue with other researchers, we encourage the submission of single papers rather than complete sessions. Complete sessions will be accepted, although we reserve the right to reconfigure them on the basis of other proposals.

Please send a one-page CV and an abstract of 150 words to Julia L. Hairston (jlhairston@eapitaly.it) by August 30, 2016. Participants will be notified by September 30, 2016.

Conference papers should be 20-minutes (approximately 10 double-spaced pages) and may be in either English or Italian.

Organizers
Paolo Alei & Julia L. Hairston

En savoir plus.

Source de l’information : http://blog.apahau.org/appel-a-communication-early-modern-rome-romebracciano-5-7-octobre-2017/

Appel à communications

Ohio State’s Medieval & Renaissance GSA Conference

The Medieval and Renaissance Graduate Association at The Ohio State University would like to invite abstracts from any area of medieval and early modern studies for their fourth annual conference, to be held on October 14-15, 2016 in Columbus, OH. Abstracts of 250-300 words are due August 31, 2016.

The theme of this year’s conference is Intersectionality. As a perspective, intersectionality examines overlapping systems of oppression and discrimination such as gender, race, class, disability, and religion. First termed by black legal scholar Kimberlé Crenshaw in 1989, intersectionality poses new questions for scholars across disciplines and challenges how we evaluate and understand political, historical, and literary realities across time. This conference hopes to start a discussion about intersectionality in the Middle Ages and Renaissance in all of its various forms by specifically focusing on questions of how and why certain ideological structures and ideas intersect, and what implications emerge of these overlappings.

Themes may include but are not limited to:
• Empire
• Hybridity
• Institutions in flux
• Identities in transformation
• Migration and travel
• Constructions of race, class, and gender
• Social inequality
• Ideologies
• Fluidity of culture between periods
• Religious politics
• Reinterpretation through visual art and music
• Changing family structures
• Theatre production and performance
• Popular culture
• Pedagogy
• Authorship
• Time, space, and place
• Cross-cultural contact, exchange, and appropriation

Individual Presentations: Presenters should plan to speak for 15-20 minutes on a single topic related to Medieval or Renaissance studies. Abstracts of 250-300 words should be sent to MRGSA via e-mail at mrgsaosu@gmail.com by August 31, 2016. A $100 prize will be presented to the best paper at the conference.

Click here to view the full CFP: http://mrgsa.org.ohio-state.edu/conference16.html.

Source de l’information : http://www.rsa.org/news/293022/

Séminaire

Seminar in Archival Studies 2016

 4 July 2016 – 16 July 2016

CaptureThe Medici Archive Project (MAP) is pleased to announce the call for participation to our summer two-week seminars in archival studies and early modern Italian palaeography in Florence, Italy.

Taught in small classes and supported by MAP’s resident and visiting faculty of expert scholars, students will be immersed into Italian archives (with particular emphasis on Florentine archival collections); examine in-depth various documentary typologies; read diverse early modern scripts; and learn how to plan research in archives and libraries across Italy. This seminar is especially relevant for advanced graduate students studying Renaissance and early modern topics.

Participating students will be taught at the Biblioteca Domenicana at Santa Maria Novella, as well as visiting other archives in Florence and Rome.

The seminar will run for two weeks, from Monday 4 July 2016 to Saturday 16 July 2016. The seminars are composed of three-hour lessons and instructor-led reading classes, as well as time spent on independent research at the Archivio di Stato in Florence. Students will be encouraged to develop and augment their research proposals with new archival sources, network with scholars in their field, access other archival and bibliographic resources particular to their research, and engage one-to-one with MAP fellows. Former student reviews can be found here or here.

Prospective applicants should send a one-page CV and a brief statement explaining how this course will benefit their current research  by July 1st, 2016 for entry to the Summer Seminar.

A working knowledge of Italian is required.

The course fee is $1000, payable upon acceptance on the course.

Lectures

  • Introduction to Archival Research in Italy (Alessio Assonitis)
  • The Medici Archives: Organization, History and Structure (Alessio Assonitis)
  • Manuscripts and Documents (Alessio Assonitis & Maurizio Arfaioli)
  • Court Studies and Material Culture vis-à-vis the Guardaroba Medicea (Sheila Barker)
  • Visit to Capponi Family Archive delle Rovinate (Niccolò Capponi)
  • Il Mediceo Avanti Principato: The Pre-history of the Medici & Le Carte Strozziane: The Missing Link of the Medici History (Marcello Simonetta)
  • Letters and Registers in the Este and Gonzaga Archives (Tamar Herzig)
  • Notarial Archives and the Medici Popolani (Nicoletta Baldini)
  • Medici Patrimony and the Grand Ducal State (Giuseppe Parigino)
  • Avvisi and Newsletters in Early Modern Italy (Brendan Dooley)
  • Archives and Architecture: Giorgio Vasari  (Francesca Funis)
  • Heraldry and related resources from the State Archive of Florence (Laura Cirri)

Source de l’information : http://www.medici.org/onsite-archival-studies-seminar/

Présentation des bibliothèques italiennes

BIBVIO :

BIBLIOTECHE VIRTUALI ONLINE

CaptureLe 46 biblioteche statali italiane si presentano in BIBVIO, Biblioteche virtuali online, attraverso immagini e ritagli significativi delle prestigiose strutture architettoniche e dei loro interni depositari di collezioni librarie uniche e pregiate.
Il sito BIBVIO, curato dalla Direzione Generale Biblioteche e Istituti Culturali, è realizzato con il software MOVIO, progetto coordinato dall’Istituto Centrale per il Catalogo Unico delle biblioteche italiane e per le informazioni bibliografiche (ICCU), coofinanziato dalla Fondazione Telecom Italia e ulteriormente sviluppato nell’ambito di Athena plus.
La navigazione nel sito BIBVIO Biblioteche virtuali online, si svolge nelle seguenti voci tematiche:

  • Video di Rossana Rummo – Direttore Generale Biblioteche e Istituti culturali
  • Biblioteche nazionali centrali (Firenze – Roma)
  • Biblioteche pubbliche statali (24 biblioteche)
  • Biblioteche universitarie (10 biblioteche)
  • Biblioteche dei Monumenti nazionali ( 10 biblioteche)
  • Geomap (localizzazioni delle biblioteche nel territorio italiano)

Accéder à BIBVIO

Capture

Appel à communication

« Objets nomades : circulations, appropriations et identités à l’époque moderne, XVI-XVIIIe siècles » (2-4 mars 2017, Paris & Ecouen)

Claude‑Guy Hallé, Réparation faite à Louis XIV par le doge de Gênes, le 15 mai 1685 (détail), 1710. VersaillesOrganisé par les universités Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Paris Diderot – Paris 7, Paris Ouest Nanterre La Défense, et Paris 13 en partenariat avec le musée national de la Renaissance d’Écouen et le musée Cognacq-Jay, et avec le soutien de la Région Ile-de-France, ce colloque pluridisciplinaire vise à confronter une approche historique des objets dans leur dimension sociale, économique et technique, à l’étude des objets dans l’art et la littérature, qui offrent autant de « traces » de la vie de ces objets nous permettant de définir leur trajectoire et les modalités de leurs appropriations. Les objets, entendus comme les biens matériels divers (vêtements et accessoires, objets du quotidien, instruments techniques, scientifiques ou de musique, objets d’art…) et leurs circulations seront étudiés pour comprendre les différents phénomènes d’appropriation, de transculturation ou d’hybridation qui animent et accompagnent ces mouvements à la fois dans l’espace européen et entre l’Europe et le reste du monde.

Porteurs et vecteurs de circulations culturelles et identitaires, les objets (qu’il s’agisse de biens de consommation, d’outils, d’objets de dévotion, ou d’objets d’art) traversent les espaces nationaux et interrogent par leur mobilité les frontières nationales, religieuses ou linguistiques alors en formation. L’époque moderne voit en effet se développer à travers l’Europe des tentatives de définition ou de consolidation d’espaces nationaux géographiques, linguistiques et religieux. Ces frontières, qui naissent en partie en opposition à une culture de Cour et une culture aristocratique Renaissante par définition nomades, sont le fruit d’une nouvelle philosophie politique (A. M. Thiesse, La Création des identités nationales, 1999). Suivre les trajectoires de ces objets permet, dès lors, de mettre au jour la tension entre sédentarité et mobilité que Daniel Roche a définie comme un enjeu majeur de la modernité (Humeurs vagabondes, 2003).

À cette intense circulation d’objets, qu’elle soit commerciale, diplomatique, liée aux voyages et déplacements de résidences aristocratiques, ou à des situations d’exil et de migration dans une Europe déchirée par les conflits religieux et politiques, s’ajoutent des trajectoires d’objets plus complexes encore. Dans le contexte de la première globalisation et de l’essor des compagnies commerciales, ces objets peuvent être issus d’espaces lointains et transitent souvent par plusieurs autres pays avant d’atteindre leur destination. Prises en charge et relayées dans les représentations artistiques et littéraires, ces circulations matérielles multiples en suscitent d’autres en retour qui interrogent la question de l’appropriation.
Les processus d’appropriation suscités par la circulation des objets seront étudiés tant du côté de la réception et de l’usage des objets dans la langue et dans les arts de la représentation, que du côté des modalités de leur fabrication et de leur consommation par l’étude des savoir-faire et des techniques auxquels ils font appel ou par celle des pratiques auxquelles ils donnent le jour. Autour de ces deux axes d’investigation, nous suggérons quelques pistes de recherche susceptibles d’orienter la réflexion. Les propositions pourront ainsi porter de manière non exclusive sur :

– Les réseaux de circulation et modalités d’échange des objets, qu’ils soient commerciaux, économiques, ou personnels
– Les réseaux de circulation légaux et illégaux (contrebande, trafic…)
– Les dons et échanges diplomatiques
– Les objets nomades dans la culture de cour
– Les objets de l’exil et objets d’exilés
– La transmission des savoir-faire et des techniques et leurs liens à des migrations humaines
– Le transfert de motifs décoratifs, artistiques ou littéraires d’un pays à l’autre et les modalités de leur circulation
– Le rôle et l’appropriation des objets dans les arts et la littérature
– Les processus d’appropriation et de fertilisation linguistiques liés à des circulations matérielles
– La notion de proto-globalisation et ses manifestations économiques, sociales, matérielles, culturelles et artistiques

Ce colloque sera l’occasion d’une rencontre de différentes méthodologies et d’un dialogue entre spécialistes issus de différents champs disciplinaires (histoire, histoire de l’art, littératures européennes, anthropologie, archéologie…). Les ateliers et tables-rondes qui seront tenus dans les musées partenaires à l’occasion du colloque seront ouverts à un plus large public.
Les organisateurs sollicitent des propositions émanant à la fois d’universitaires – enseignants-chercheurs confirmés et doctorants –, de conservateurs et de professionnels. Ils seront par ailleurs particulièrement sensibles aux propositions qui s’attacheront aux collections des musées partenaires.

Modalités et calendrier
Les propositions de communication, en français ou en anglais, d’environ 300 mots, ainsi qu’une courte bio-bibliographie, sont à envoyer avant le 15 septembre 2016  à l’adresse suivante : objetsnomades2017@gmail.com

Colloque international, Paris et Écouen, 2-4 mars 2017
Musée National de la Renaissance à Écouen, Musée Cognacq-Jay,
Maison de la Recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle

En savoir plus.

Source de l’information : http://blog.apahau.org/appel-a-communication-objets-nomades-circulations-appropriations-et-identites-a-lepoque-moderne-xvi-xviiie-siecles-2-4-mars-2017-paris-ecouen/

Bibliothèques humanistes ligériennes (BHLi)

Établissement porteur:  Médiathèque Louis-Aragon du Mans
Partenaire(s):
Lauréat en: 2016

Présentation du projet

Le projet « Bibliothèques humanistes ligériennes » (BHLi) vise à mettre à disposition d’un vaste public certains des ouvrages remarquables, manuscrits et imprimés, de la fin du XVe siècle à la fin du règne de Louis XIII conservés dans les fonds de bibliothèques du Mans, d’Angers et de La Flèche. Provenant d’établissements ecclésiastiques d’Ancien Régime — La Baumette (Angers), Saint-Vincent et La Couture (Le Mans), collège des Jésuites (La Flèche) — ces exemplaires ont été sélectionnés, tant pour leur intérêt textuel que pour leurs marques de provenance, leurs annotations ou leur présence dans des recueils factices. Ils constituent en effet un corpus riche d’informations détaillées sur les réseaux auxquels appartenaient leurs utilisateurs, laïcs ou hommes d’Église, et ouvrent des champs d’étude stimulants sur l’histoire sociale, intellectuelle, voire spirituelle dans le grand Val de Loire. Ces volumes où coexistent écritures manuscrites et texte imprimé, précieux témoignage de l’évolution des bibliothèques humanistes, exigent d’être numérisés en haute définition pour fournir aux chercheurs tous les éléments d’une étude scientifique.

En savoir plus.

La bibliothèque de Mazarin en ligne

Projet financé par Biblissima :

Le projet consiste à éditer en ligne les sources catalographiques de la bibliothèque de Mazarin (1602-1661), la plus importante collection personnelle du premier âge classique. Le cœur du projet est constitué par l’inventaire de la bibliothèque dressé en 1661, dans les semaines qui ont suivi la mort de Mazarin (environ 27 000 livres imprimés et un peu plus de 2 000 manuscrits), dont l’édition se fera en TEI.

Le projet correspond à plusieurs ambitions complémentaires :

  • diffusion en ligne de l’inventaire d’une grande collection historique afin de développer l’analyse de sa constitution, de son économie, de ses usages, de ses impacts culturels et politiques ; à ce titre, le rôle de Mazarin dans la diplomatie européenne, le volume exceptionnel de sa bibliothèque et la manière dont elle a modélisé l’idéologie documentaire à l’époque moderne, font que la divulgation des données du projet permettra des investigations dans divers domaines: histoire de la documentation politique, du collectionnisme et des pratiques bibliophiliques, de la transmission des textes, des savoirs et des modèles culturels dans l’Europe moderne.
  • identification précise des livres et manuscrits provenant de Mazarin (circonstances d’acquisition, usages, gestion dans l’espace de la bibliothèque, transmission, localisation actuelle).
  • mise en œuvre d’un modèle de reconstitution de bibliothèque ancienne qui soit articulé avec les outils actuels de signalement des manuscrits ou imprimés anciens.

Le périmètre historique et documentaire du projet est resserré autour de la bibliothèque personnelle de Mazarin (de 1643, date de sa constitution, à 1668, date de l’échange pratiqué avec la bibliothèque royale sept ans après la mort de Mazarin).

En savoir plus.

Journée « Manus online »

A un anno dalla giornata di lavoro in cui era stata presentata la nuova Guida,viene proposto un incontro per discutere i problemi emersi e per presentare le nuove funzionalità di Manus OnLine. Per questo invitiamo tutti i colleghi all’incontro

June6thUna giornata per fare crescere Manus OnLine 2016

 Roma, presso l’ICCU, 6 giugno 2016, ore 10-17

La mattina del 6 giugno sarà dedicata a illustrare le nuove funzionalità e a discutere in particolare le nuove linee guide relative all’authority file e  ai progetti speciali. Durante il pomeriggio sarà dato invece ampio spazio alle vostre domande, che potete anticipare nel Modulo di adesione.

Il programma dettagliato è disponibile.

Source de l’information : http://manus.iccu.sbn.it/showNews.php?ID=58

En savoir plus.

Journée d’étude

Marges et marginalia

Partant du constat que la plupart des chercheurs sont confrontés à un moment ou à un autre à la question de la marge – qu’elle soit objet de leur recherche ou qu’elle devienne un problème méthodologique – les doctorants du centre Jean-Mabillon accompagnés de doctorants de l’Éphé (ED 472 et 188), non spécialistes du sujet mais séduits par ses potentialités réflexives, proposent de s’interroger sur la notion et le concept de marge, pris au sens large, le 16 juin 2016 à l’occasion de la journée d’étude annuelle des doctorants du centre Jean-Mabillon.

De nombreux travaux ont interrogé les marges et les marginalia, que ce soit dans une perspective matérielle, sémiotique, anthropologique, géographique, politique, littéraire, historique ou patrimoniale. Toutefois, cette thématique n’est pas épuisée. Cette journée offrira l’occasion de rendre compte de la marge et des marginalia dans leur intégralité, sans contrainte de support, de période historique ou de discipline scientifique.

Informations pratiques :
Journée des doctorants ENC-EPHE
Jeudi 16 juin 2016
Plan d’accès : École nationale des chartes (65 rue de Richelieu, 75002 Paris)

Source de l’information : https://marges2016.sciencesconf.org/

En savoir plus.

L'édition italienne dans l'espace francophone à la première modernité / Projet ANR-13-BSH3-0010-01