Vient de paraître

La réception de Boccace et de la comédie italienne dans Les Corrivaus de Jean de La Taille

Vincent Dupuis

Dans : Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 32 | 2017, mis en ligne le 08 février 2019, consulté le 23 mars 2017. URL : http://crm.revues.org/14101 ; DOI : 10.4000/crm.14101

Avec Les Corrivaus, pièce composée vers 1562, publiée en 1573, Jean de La Taille est le premier dramaturge français du xvie siècle à offrir au public une comédie née de la contamination de sources diverses : un récit du Décaméron de Boccace, Les Abusez de Charles Estienne et la comédie I Suppositi de l’Arioste. Cet article examine comment l’héritage facétieux de ces modèles est assumé, transformé et assimilé au goût national, pour aboutir à la création d’un nouveau théâtre comique français. Continuer à lire.

Source de l’information : http://crm.revues.org/14101

Vient de paraître

E’ online il numero 41, marzo 2017, de « L’almanacco bibliografico. Bollettino di informazione sulla storia del libro e delle biblioteche in Italia ».

In questo numero:

La biblioteca preterintenzionale di Giorgio Antoniacomi.………………………  p. 1

Recensioni.……………………………………    p. 3

Spogli e segnalazioni……………………     p. 11

(indici di recensioni e segnalazioni)…………    p. 30

In memoriam…………………..………..p. 30

Taccuino……………………………………….     p. 31

Postscriptum…………………………..……  p. 37


Bourses de recherche

 L’appel à chercheurs de la BnF s’adresse aux masterants et doctorants ayant un diplôme en projet ou en cours, ou à des professionnels ayant un projet de recherche.

Afin de guider les candidats, trois axes de recherche sont indiqués : étude et valorisation des collections ; étude de l’histoire du livre et des bibliothèques ; étude de l’histoire de la photographie.

Des conditions d’accueil exceptionnelles grâce à 5 bourses de recherche :

  •  Les Chercheurs et les musiciens chercheurs associés, ont la possibilité d’accéder à l’une des trois bourses BnF à partir de la deuxième année de résidence.
  • Les Chercheurs invités par un mécène ont la possibilité d’accéder à une bourse de la Fondation Louis Roederer pour une recherche sur la photographie ou l’histoire de la photographie ou à une bourse Mark Pigott pour une recherche dans le domaine de l’innovation et des technologies, de l’histoire, des arts et de l’histoire de l’art.

Le dossier de candidature doit réunir :

– Fiche de candidature complétée ;
– Curriculum vitae ;
– Liste des publications du candidat ;
– Présentation du sujet de recherche proposé (4 pages maximum) ;
– Projet de valorisation envisagé (2 pages maximum) pour les candidats à une bourse de recherche (Fondation Louis Roederer, Mark Pigott, chercheur postdoctoral) ;
– Lettre de présentation de la part d’une personnalité qui peut apprécier vos travaux et vous recommander (2 au maximum).

Les candidatures sont à formuler directement sur le site dédié sciencesconf.org

La date limite de candidature est fixée au 24 avril 2017.

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.paris-sorbonne.fr/Bibliotheque-nationale-de-France

Offre de stage

Archiviste/documentaliste en charge de l’inventaire d’un fonds cartographique avant numérisation

Contexte

Les laboratoires CItés, TERritoires, Environnement et Sociétés (CITERES) (équipe EMAM) et Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (CESR) possèdent des fonds de documents géographiques constitués de cartes, schémas directeurs et atlas. Grâce au projet de recherche ECRISA (http://ecrisa.msh-vdl.fr/), ces fonds pourront être valorisés et mis à disposition du public.

Présentation – Missions

Le/a stagiaire perfectionnera l’inventaire existant, par le biais d’un récolement, en vue d’une numérisation. Ses missions seront les suivantes :

Priorité : Réaliser le récolement d’un fonds cartographiques

Dans un second temps :

  • Proposer un classement raisonné des fonds,
  • prendre contact avec le prestataire qui s’occupera de la numérisation,
  • proposer des possibilités de conservation et de valorisations des fonds.

Le/a candidat/e retenu/e sera accompagné/e par un comité de pilotage composé des membres de la MSH, de CITERES, du CESR, et du Service commun de documentation de l’Université de Tours.

Profil recherché

Les candidats devront justifier d’un niveau Master dans les domaines de la documentation.

Connaissances :

  • Connaissance du catalogage,
  • bonne connaissance des conditions de manipulation des objets patrimoniaux,
  • bonne connaissance des logiciels bureautiques,
  • connaissance de l’anglais appréciée.

Savoirs-être :

  • Grande rigueur dans les missions attribuées,
  • bonne aptitude à travailler en équipe.

Structure de recrutement : Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire, Tours

  • Durée du stage : 3 mois
  • Prise de fonction : avril 2017 (suivant le calendrier de la formation)
  • Date limite de candidature : 22 mars 2017
  • Compensation : selon les normes en vigueur

Le/a stagiaire disposera d’un poste informatique dédié et connecté au réseau, situé dans la salle de documentation.

Contacts et informations

Giulia Ventrella-Proust, chargée de la gestion du projet ECRISA, Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire : ventrella@univ-tours.fr

A télécharger :

Offre de stage-numérisation-MSH

Source de l’information : http://ecrisa.msh-vdl.fr/index.php/2017/03/07/offre-de-stage-du-ecrisa-archivistedocumentaliste/

EDITEF et le CESR

EDITEF, un projet du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours

Cette année le CESR fête ses 60 ans. Le journal Microscoop lui dédie un article sous le titre « Naissance et renaissance, 60 ans d’histoire au CESR » (par Benoist PIERRE, Marie-Laure MASQUILIER et Pierre AQUILON).
« Le Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) a été créé en 1956 à l’initiative de Gaston Berger, philosophe et Directeur de l’enseignement supérieur, qui en confia la direction à Pierre Mesnard de 1956 à 1969, une de ses personnalités marquantes. Leur idée était de fonder en France un centre interdisciplinaire de dimension internationale et consacré à l’étude de la civilisation de la Renaissance, à l’image du Centre d’Études Supérieures de la Civilisation Médiévale de Poitiers pour le Moyen Âge…. » Continuer à lire.

 

Appel à communications

Le crowdsourcing pour partager, enrichir et publier des sources patrimoniales

18-20 octobre 2017, Université d’Angers, Maison de la Recherche Germaine Tillion (Angers)

Colloque organisé par le CIRPaLL, le CERHIO (université d’Angers) et l’UMR Litt&Arts (Université Grenoble-Alpes)

Organisateurs : Cécile Meynard, Florence Alibert, Valérie Neveu, Elisabeth Greslou, Thomas Lebarbé

Les propositions de communications, d’une quinzaine de lignes maximum, accompagnées d’un CV (1 page maximum) doivent être envoyées aux organisateurs à l’adresse suivante : cecile.meynard [at] gmail.com avant le 31 mars 2017.

Langues du colloque: Français, Anglais

Calendrier:

  • 31 mars 2017: limite de dépôt des propositions de communication
  • 30 avril 2017: notification aux auteurs
  • 18-20 octobre 2017: Colloque international

Voir le programme et l’appel

Source de l’information : http://fontegaia.hypotheses.org/1921

Offre d’emploi

Research Assistant – University of St Andrews – School of History

Start Date: 1 May 2017 or as soon as possible thereafter.
Fixed Term: 1 year 5 months.

The School of History is seeking to appoint to a position within the St Andrews Book History research group. The successful candidate will work on the project, ‘Preserving the World’s Rarest Books’. This project is financed by a grant from the Andrew W. Mellon Foundation of New York. This is a fixed term position of one year and five months, 1 May 2017 – 30 September 2018, or as soon as possible thereafter.

The successful candidate is likely to have experience working within the field of either Italian or French history or literature, and to have prior experience of working with early printed books. A good command of either French or Italian is essential. Command of Latin or one other European language in addition to English would be an advantage. There are no teaching duties attached to this post, although opportunities to obtain teaching experience may be available by agreement with the Project Director.

Further information on the University and the School of History can be found at the University website (www.st-andrews.ac.uk). The Universal Short Title Catalogue is described at its website (www.ustc.ac.uk). To discuss this post informally candidates might also wish to contact the Director of the Universal Short Title Catalogue, Professor Andrew Pettegree (admp@st-andrews.ac.uk).

This role does not meet the minimum requirements set by the UKVI to enable sponsorship of migrant workers.  If you do not have permission to work in the UK, the University of St Andrews will not be able to obtain a Certificate of Sponsorship from the UKVI for you to take up this post.  All non EEA candidates must have valid immigration status and/or a UK visa valid in order to commence work at the University.  Applications from candidates who require sponsorship to work in the UK will be considered alongside all other applications. For further information on this please visit the UK Visas and Immigration website:  https://www.gov.uk/browse/visas-immigration/work-visas.

The University of St Andrews is committed to promoting equality of opportunity for all, which is further demonstrated through its working on the Gender and Race Equality Charters and being awarded the Athena SWAN award for women in science, HR Excellence in Research Award and the LGBT Charter: http://www.st-andrews.ac.uk/hr/edi/diversityawards/.

Please quote ref: AR1673ML

En savoir plus.

Source de l’information : https://www.vacancies.st-andrews.ac.uk//ViewAttachment.aspx?enc=jmxpV+AcVus8i/wvT3FZXrrCOvCUGNWd9uca/tGZrAKoyZbJxVSilkN8gOA6onJTGZjAxhq6Cz/80B8POzIIZBi1YDsl+zdpl3/jqURg7epAJwZn/eHdZZYOSHImjEzp

Bourse

The Italian Department at the University of St Andrews is very pleased to offer a fees-only PhD scholarship in Italian Studies for students from the UK/EU, starting in September 2017.

The School of Modern Languages in St Andrews is home to a lively international postgraduate community. Around 50 students from all over the world are currently reading for taught or postgraduate degrees in an exceptional variety of areas, including Arabic, French, German, Italian, Russian, Central and Eastern European Studies, Spanish and Latin American Studies, Comparative Literature, as well as Language and Linguistics, Medieval Studies and Cultural Identity Studies. The Italian Department is the largest in Scotland and one of the main centres for the study of Italian in the UK.

Applications should follow the instructions given on the University website: https://www.st-andrews.ac.uk/study/pg/apply/research/

You should first identify a potential supervisor, and contact them to discuss your proposal. Members of the Department have high international research profiles that range from Mediaeval culture through the Renaissance to modern literature, film and cultural studies. Please visit the Departmental Staff Pages for more details on individual specialisms and research interests (http://www.st-andrews.ac.uk/modlangs/italian/).

Admission to pursue research study is normally granted on the basis of a good Masters Degree which must be related to your area of research.

The deadline for applications for this award is Friday 21st April 2017. Informal enquiries may be sent at any time to Dr Emma Bond at italianhod@st-andrews.ac.uk

Further information about all postgraduate funding opportunities in Modern Languages can be found at: http://www.st-andrews.ac.uk/modlangs/prospectivepostgraduates/funding/.

En savoir plus.

Source de l’information : http://nodit.upol.cz/ph-d-scholarhips-in-italian-studies-at-the-university-of-st-andrews-uk/

École d’été

Print Culture in 16th-century Europe

3-7 July 2017

This summer school offers a thorough introduction into the world of the book in the 16th century, by expert speakers explaining how books were printed, published, distributed and read in those fascinating times.

In the early decades of the 16th century, the printed book assumed a significant role in disseminating ideas and texts across Europe. The spread of humanism, religious reform and scientific innovation would not have been possible without the development of typography as a powerful means of communication. The printing press had been introduced fifty years earlier, but only in the 16th century did society come to experience the full strength of the medium.

In this summer school, expert speakers will explain the traditional techniques of book production (printing, lay-out, illustration) and discuss publishing, selling and reading of books in those fascinating times. You will learn more about libraries and the emergence of copyright and censorship. And you will be introduced into specific areas of publishing, such as bible editions, literary fiction, humanist text editions, and ephemera.

Most sessions will take place in the Ruusbroec Institute’s library of the University of Antwerp. Lectures using the university’s collections will alternate with hands-on sessions. Visits will take participants to the Plantin-Moretus Museum and to an exhibition on 16th-century printing in the stylish Hendrik Conscience Heritage Library.

An unforgettable experience for every researcher who wants to learn more about printed books and the role they played in 16th-century Europe.

Organization: Faculty of Arts, University Library and Ruusbroec Institute Library
Partners: Plantin-Moretus Museum and Hendrik Conscience Heritage Library

En savoir plus.

Source de l’information : https://www.uantwerpen.be/en/summer-schools/print-culture-in-16-century-europe/

Appel à projets national

Patrimoine écrit 2017

Dans le cadre du Plan d’action pour le patrimoine écrit (PAPE), le Service du livre et de la lecture reconduit en 2017 l’appel à projets national Patrimoine écrit, destiné à soutenir les projets concernant les collections patrimoniales des bibliothèques relevant de collectivités territoriales et d’établissements publics de coopération intercommunale ou à caractère culturel.

Le calendrier de l’appel à projets 2017 est le suivant :

  • 17 février : lancement de l’appel et mise en ligne de la documentation ;
  • 24 avril : date limite de réception des dossiers ;
  • semaine du 15 mai : réunion de la commission de sélection ;
  • semaine du 12 juin : notification des résultats et établissement des conventions entre les DRAC et les porteurs de projets retenus pour les subventions supérieures à 23000 euros ;
  • juillet : versement des subventions aux porteurs de projet ;
  • 31 décembre 2018 : date limite de réception des bilans et rapports financiers.

Documentation de l’appel 2017 :

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.patrimoineecrit.culture.gouv.fr/pape/pape2017.php

Exposition

Tesori inesplorati

Le biblioteche dell’Università di Firenze in mostra dal 15 febbraio al 23 giugno, nelle sale espositive della Biblioteca Medicea Laurenziana

locandina mostra Tesori inesploratiIl patrimonio bibliografico dell’Ateneo fiorentino ammonta a oltre 3.800.000 volumi, molti dei quali sono esemplari antichi, rari e di pregio che richiamano studiosi e ricercatori da tutto il mondo. Un patrimonio di ricchezze tutto da scoprire, che l’Università di Firenze intende adesso svelare alla città.

Il percorso espositivo è articolato in sei settori tematici, che si richiamano l’un l’altro in un dialogo ideale: il corpo umano e la sua cura; le scienze naturali dal Medioevo all’età moderna; le origini del diritto; tecnologie in evoluzione; Firenze, il Mediterraneo e l’Oriente; il Novecento.

Culture a confronto in un ampio arco diacronico, dal mondo antico al Novecento. Dai papiri ai manoscritti, agli esemplari a stampa tra Umanesimo e Illuminismo, sino alla stagione delle avanguardie. L’esposizione propone anche carte geografiche, disegni originali, incisioni, acquerelli e altro ancora.

La mostra è aperta dal lunedì al venerdì (chiusa sabato, domenica e festivi) con orario 9.30-13.30.

Si riportano gli interventi di presentazione esposti in occasione della apertura della mostra il 14 febbraio 2017

Una mostra virtuale si affianca all’esposizione e sarà consultabile in modo permanente.

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.sba.unifi.it/Article769.html

Séminaire doctoral

Les manuscrits Italiens (XIVe-XXe siècles) : regards génétiques

Séminaire doctoral ED 122 Europe Latine / Amérique Latine en collaboration avec l’ITEM (Institut des Textes et Manuscrits Modernes)

Responsable : Christian Del Vento

Le séminaire Les manuscrits Italiens (XIVe-XXe siècles) : regards génétiques, organisé par le CIRCE (LECEMO-Sorbonne Nouvelle) en collaboration avec l’ITEM, l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes, fait suite aux rencontres méthodologiques entre critique génétique et philologie d’auteur qui ont présenté, l’année dernière, aux doctorants de l’ED 122 Europe Latine / Amérique Latine deux méthodologies d’édition et d’étude des textes littéraires qui, ces cinquante dernières années, ont caractérisé la critique textuelle, notamment en France et en Italie : la « philologie d’auteur » et son corollaire, la critique des variantes, d’une part ; la génétique des textes et la critique génétique, d’autre part.

Le but du séminaire de cette année est de se plonger dans les archives des écrivains italiens les plus célèbres à travers un aperçu de quelques cas d’école significatifs de la tradition italienne, du Moyen Age à nos jours. L’enjeu du séminaire est de favoriser un croisement méthodologique fécond entre critique génétique et filologia d’autore, en étudiant les manuscrits italiens à travers un regard génétique.

Les séances, en français, présentées et animées par Christian Del Vento, auront lieu le jeudi (sauf la séance du 19 avril), de janvier à juin 2017, de 15 h à 17 h.

 ***

 23 Février 2017 – 15h-17h

Franco Tomasi (université de Padoue)
« Le Tasse entre Poèmes et épopée chevaleresque »

 16 Mars 2017 – 15h-17h

Giulia Raboni (université de Parme)
« Les brouillons des Fiancés d’Alessandro Manzoni »

 19 Avril 2017 – 17h-19h (Séance commune avec le Séminaire général de critique génétique de l’ITEM)

Pierre Musitelli (ENS – ITEM)
« Écriture, création et censure dans la correspondance des frères Verri »

 18 Mai 2017 – 15h-17h

Laura Paolino (université de Salerne)
« Le Chansonnier de Pétrarque d’après ses autographes »

 8 Juin 2017 – 15h-17h

Vincenza Perdichizzi (université de Strasbourg)
« “Avez-vous visité l’atelier d’un menuisier à la fin de sa journée de travail ?. L’écriture artisanale d’Antonio Tabucchi »

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.univ-paris3.fr/les-manuscrits-italiens-xive-xxe-siecles-regard-genetiques-426025.kjsp?RH=1232622291102

Appel à communications

Qu’est-ce qu’une mauvaise traduction littéraire ?

Sur la trahison et sur la traîtrise en traduction littéraire

Colloque international de traduction et de traductologie du 30 novembre au 2 décembre 2017, Università di Trento, Dipartimento di Lettere e Filosofia

Organisation : Département des Lettres et Philosophie de l’Université de Trente et le Centre d’études ISTTRAROM-Translationes, Département de langues et littératures modernes, de l’Université de l’Ouest de Timisoara

Argumentaire : Si ce colloque est consacré à la mauvaise traduction, c’est aussi parce que de nombreux théoriciens s’accordent et se contredisent sur les critères linguistiques et esthétiques qui définissent une/la bonne traduction ou la traduction optimale (l’exactitude, ou la fidélité au texte de départ, la lisibilité, l’adaptation au destinataire, l’adéquation ou l’acceptabilité) : à commencer avec les termes qu’utilise Cicéron pour parler aussi bien de la traduction de philosophes grecs (v., dans Des termes extrêmes, 1.7, le paradigme sémantique : vertere, transferre) que des différences entre ses traductions (metaballein, metaphrasein) et ses propres écrits ; à continuer avec les stratégies de traduction – mises en œuvre par Jérôme dans la traduction des livres saints (verbum pro verbo) et des textes profanes (sensum exprimere de sensu) ; à continuer avec les acceptions médiévales du terme translatio, « déplacement » et « transfert » – de culture, gouvernement, terme (interlingual) ou de sens (intralingual) ; à recenser les traités de traduction (Sebastiano Faustino da Longiano, Martin Luther, Étienne Dolet, John Dryden, Samuel Jonson et ainsi de suite) ; pour finir avec les approches scientifiques de la deuxième moitié du XXe siècle, qui jettent des regards très différents sur leur objet d’étude (du polysystème au fonctionnalisme, des normes à la traductologie réaliste, etc.). […]

Nous souhaiterions que la réflexion des communications s’orientât donc vers la traduction littéraire, afin d’établir une hiérarchie des critères définitoires susceptibles d’identifier la mauvaise traduction et de la délimiter ainsi de la bonne traduction. Les intervenants pourront s’interroger sur le statut et le manque de qualités d’une mauvaise traduction :

  • « Qu’est-ce qu’une mauvaise traduction littéraire ? »
  • Une traduction « servile » (trop attachée à la lettre), une « traduction de deuxième ordre » ou une « traduction mécanique » est-elle toujours mauvaise ?
  • Quels sont les éléments objectifs qui autorisent les lecteurs et les critiques à définir un texte littéraire traduit comme étant une mauvaise traduction ?
  • Actuellement, peut-on parler des traductions « laides et infidèles » ou considérer que « presque toutes les traductions effectuées avant [à] notre époque sont mauvaises » (Ortega y Gasset 1937) ?

Les communications pourraient porter également sur :

  • Les corrections effectuées, après la première publication, par le traducteur lui-même ou par l’auteur, par d’autres traducteurs ou d’autres écrivains.
  • Les traductions qui estropient le style, le sens, etc., sur les « belles infidèles » ou les « laides infidèles » contemporaines.
  • La figure imparfaite du traducteur (il n’est pas au service de l’étranger vs il est au service du lecteur d’arrivée ; il trahit l’identité de l’Autre, en respectant son appartenance, le Même ; il rajeunit ou régénère un texte d’arrivée, en vertu d’un constat que la langue de traduction est plus périssable que la langue de l’original (Benjamin).

Date limite de réception du formulaire d’inscription (fiche personnelle + résumé): le 31 mai 2017.

En savoir plus.

Source de l’information : http://www.fabula.org/actualites/qu-est-ce-qu-une-mauvaise-traduction-litteraire-sur-la-trahison-et-sur-la-traitrise-en-traduction_78156.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

La transcription participative

Contribuez librement à une expérience de transcription participative des REgistres de la Comédie-ITALienne de Paris au XVIIIe siècle. Ces documents uniques donnent à réviser l’état des connaissances sur l’économie du spectacle et toute l’histoire culturelle du XVIIIe.

Une collection de plus de 60 registres couvrant la période de 1717 à 1794, est conservée à la BnF. Ils renferment la comptabilité quotidienne du théâtre de l’Opéra-Comique et constituent de fait une source riche, précieuse et fiable de données relatives à l’économie du spectacle au XVIIIe siècle. L’intégralité du corpus représente environ 27.000 pages ! Les fac-similés sont accessibles à partir du portail Gallica. Ils ont été numérisés grâce à un précédent programme de recherche du CETHEFI, et font l’objet d’une convention établie entre l’Université de Nantes et la BnF pour encadrer le droit d’exploitation de ce corpus au sein du projet CIRESFI.

L’ambition du projet CIRESFI est de recueillir toutes les informations budgétaires et de les transformer en données numériques malléables à l’infini.

La plate-forme RECITAL est un outil unique de transcription participative présentant trois phases : le marquage, la transcription à proprement parler, et la vérification. Ces trois phases composent la séquence complète du traitement des documents, mais rien n’impose qu’elles soient réalisées strictement dans cet ordre ! Certains préféreront transcrire, d’autres marquer, d’autres encore vérifier, en fonction de leur compétence, de leur sensibilité, de leur humeur. L’expérience participative suppose de fragmenter la tâche gigantesque de transcription des registres en une multitude de micro-tâches indépendantes, affectées aléatoirement à tout(e) contributeur(-trice) volontaire.

Pour plus d’information sur la procédure mise en place, veuillez vous reporter au guide de démarrage.

En savoir plus.

Source de l’information : http://recital.univ-nantes.fr/#/