Publication du Centre Européen d’Etudes Bourguignonnes (XIVe-XVIe s.)

Renaissance bourguignonne et Renaissance italienne : modèles, concurrences

dIS-9782503553894-1

Sommaire

M. PETOLETTI,  Entre France et Italie: la circulation de livres à la fin du XIVe siècle

A. PIACENTINI, Un letterato napoletano alla curia di Avignone: Giovanni Moccia

É. BOUSMAR,  La cour de Bourgogne et l’humanisme avant Érasme: influences et rencontres manquées?

A. VELISSARIOU,  Lectures de Boccace à la cour de Bourgogne

L. B. ROSS,  Le Dit de Vérité de Chastellain: document humaniste?

J. DEVAUX,  Jean Molinet et le préhumanisme bourguignon

R. ADAM, La circulation du livre humaniste italien en Brabant au XVe siècle

G. OGUEY, Les chanoines, vecteurs de l’humanisme? Le cas du diocèse de Lausanne

F. VERATELLI, Une renaissance matérielle? Hommes d’affaires italiens dans les anciens Pays-Bas bourguignons (1477-1530)

J.-M. CAUCHIES, Une harangue pour la « paix » et son contexte politique : le Panegyricus de Philippe le Beau par Érasme (1504)

R. BINZ-WOHLHAUSER, Existe-t-il un cercle humaniste à Fribourg autour de Peter Falck?

B. LÉTHENET, De urbe et antiquitatibus Matisconensibus (1520) de Jean Fustailler. Récit de soi et chronique urbaine

J.-C. BLANCHARD, Les monnaies anciennes du patricien de Metz Nicolas IV de Heu: trésor ou collection?

Giulia Ventrella-Proust

Giulia Ventrella-Proust est chargée de la gestion du projet de recherche international EDITEF, coordonné par Chiara Lastraioli et portant sur "Le livre italien dans l'espace francophone à la première modernité" (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance). Elle s'occupe du suivi et de la coordination du projet, ainsi que de la recherche scientifique et de sa valorisation auprès de la communauté scientifique et du grand public.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.