Vient de paraître

La tragédie et son modèle à l’époque de la Renaissance entre France, Italie et Espagne

Michele Mastroianni

548Collection: Biblioteca di Studi Francesi

Éditeur: Rosenberg & Sellier

Date d’édition: 30/7/2015

Lieu d’édition: Torino

Contenu:

Les études présentées ici se focalisent sur un aspect fondamental des techniques de translatio, utilisées par les auteurs du xvie siècle. Par ailleurs, il s’agit de techniques sur lesquelles se base une partie de la poétique de la Renaissance. Le rapport avec le modèle classique est tout à fait central, au niveau de la traduction et de l’imitation, mais surtout au niveau de la réinterprétation. En effet, s’il est vrai que toute traduction au xvie siècle est aussi une réélaboration du modèle tragique ancien, il est vrai, de même, que les limites théoriques entre les définitions de traduction et d’imitation énoncées en France semblent interchangeables, au point que souvent ces mêmes définitions peuvent fonctionner à la fois pour l’une ou l’autre des deux catégories énoncées, étant parfois construites ou opposées sur des acceptions minimales de sens.

Indice

M. Mastroianni, Avant-propos

S. Lardon, Les débuts de la tragédie française à l’antique et l’engagement pour l’illustration de la langue française

M. Busca, Autour de deux sources de la Médée de La Péruse: Ovide et George Buchanan traducteur d’Euripide

P. Cifarelli, Lexique des émotions et syntaxe de l’émotivité dans la première Sophonisba française (1556)

D. Cecchetti, Seneca nel Serraglio. La Soltane di Gabriel Bounin

M. Mastroianni, Roland Brisset traducteur/imitateur. Le modèle sénéquien dans la tragédie française de la Renaissance

P. Trivero, Il Cinquecento italiano: soggetti e varianti del canone tragico

M. Trambaioli, Paradigmas femeninos en las tragedias de Cristóbal de Virués Index des noms

Source de l’information : http://www.efmr.it/index.php?op=bookdetail&id=187

Giulia Ventrella-Proust

Giulia Ventrella-Proust est chargée de la gestion du projet de recherche international EDITEF, coordonné par Chiara Lastraioli et portant sur "Le livre italien dans l'espace francophone à la première modernité" (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance). Elle s'occupe du suivi et de la coordination du projet, ainsi que de la recherche scientifique et de sa valorisation auprès de la communauté scientifique et du grand public.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.