La dernière publication EDITEF

Gabarit_publications3L’équipe EDITEF a le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage Lectures italiennes dans les pays wallons à la première modernité (1500 – 1630) avec des appendices sur les livres en langue italienne et sur les traductions de l’italien en français, par Nicole BINGEN (chargée de cours honoraire de la Haute École Francisco Ferrer (Ville de Bruxelles) et Renaud ADAM  (Chargé de recherches au Fonds National de la Recherche Scientifique belge – FNRS et rattaché au Service d’Histoire moderne de l’Université de Liège) chez Brepols (2016).

Résumé

Inscrite dans un programme de recherche sur la diffusion du livre italien en langue vulgaire – tant en langue originale qu’en traduction française – dans l’espace francophone. depuis le début du XVIe siècle jusqu’aux premières années du XVIIe siècle (EDITEF-CESR), cette étude entend explorer cette terre encore incognita à cet égard que sont les pays wallons, c’est-à-dire, les territoires de la langue romane situés au nord de la Franc et inclus à l’époque dans diverses entités politiques (anciens Pays-Bas, Cambrésis et principauté de Liège). Trois catégories de sources ont été retenues pour cette approche : la production imprimée, les inventaires de librairies et les catalogues de bibliothèques privées.

Quels auteurs italiens ont été imprimés, vendus et lus dans les pays wallons à la première modernité? Dans quelle langue ont-ils été le plus appréciés, en langue originale ou par le truchement du français? D’où proviennent les livres imprimés? Étaient-ils importés ou produits sur place, et dans quelle mesure? Quels ont été les centres d’imprimerie wallons qui ont assuré la diffusion du livre italien? Quel a été le poids de cette production dans la production globale? Quels ont été les principaux acteurs de cette diffusion (imprimeurs, libraires, traducteurs, élites locales, ordres religieux) et leur apport respectif? La contre-réforme a-t-elle eu un impact sur les politiques éditoriales et le choix des lectures? Les goûts du lectorat ont-ils évolué avec le temps?

Voilà les questions qui ont guidé l’enquête et qui ont permis un premier balisage de ce tout nouveau domaine de recherche riche en développements futurs.

Trois annexes viennent clore cette monographie. Elles fournissent une liste déjà ample des livres italiens en circulation dans les pays wallons au XVIe et au début du XVIIe siècle, qu’il s’agisse des livres imprimés dans ces territoires, ou des livres proposés à la vente, ou enore de ceux présents dans des bibliothèques privées. Lire le compte rendu par Amélie Ferrigno.

Acheter cet ouvrage.


Giulia Ventrella-Proust

Giulia Ventrella-Proust est chargée de la gestion du projet de recherche international EDITEF, coordonné par Chiara Lastraioli et portant sur "Le livre italien dans l'espace francophone à la première modernité" (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance). Elle s'occupe du suivi et de la coordination du projet, ainsi que de la recherche scientifique et de sa valorisation auprès de la communauté scientifique et du grand public.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn

Une réflexion au sujet de « La dernière publication EDITEF »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *