Université d’été en humanités numériques – labex OBVIL

L’Observatoire de la vie littéraire (OBVIL) de l’Université de Paris-Sorbonne lance du 4 au 9 juillet 2016 la première édition de son Université d’été en humanités numériques.

L’importance croissante du tournant numérique a affecté profondément les sciences humaines : il a modifié la nature et les modalités de construction des savoirs, fait émerger de nouvelles méthodes d’analyse – empiriques et quantitatives –, et transformé les procédés didactiques et les pratiques de recherche. Dans le prolongement des activités qu’il mène depuis quatre ans en humanités numériques, le labex OBVIL propose une semaine de formation destinée aux étudiants (en priorité ceux inscrits en master 2 recherche ou en doctorat) et aux chercheurs. Le programme de cette année s’intéressera principalement à la poésie, au théâtre, au roman et à la critique en présentant l’état de l’art des différents concepts et instruments qui peuvent être mis en œuvre pour interroger les textes. Les ateliers se dérouleront en salle informatique, afin de construire les notions par des manipulations pratiques.

La semaine commencera par une initiation à l’édition électronique (XML, TEI), envisagée, au-delà d’une simple visée de publication, comme une manière de constituer un corpus de recherche et une étape préalable à l’analyse numérique. La suite du programme s’articulera autour de la textométrie, discipline mère des études littéraires assistée par ordinateur (une journée sera consacrée au logiciel TXM). Des sessions concerneront d’autres approches informatiques, destinées à répondre à des problèmes littéraires spécifiques : détection de citations (Phoebus), génétique des textes (Medite), alignement de traductions, dramaturgie électronique, classification automatique (Iramuteq). Une matinée, enfin, sera consacrée aux projets personnels des participants : chacun sera invité à apporter son propre corpus et pourra discuter avec l’équipe des enseignants afin de définir les outils les plus pertinents pour l’étudier.

> Tarifs : 400 euros / gratuit pour les étudiants de Paris-Sorbonne.

Formulaire de candidature à remplir avant le 15 mai à minuit.

Giulia Ventrella-Proust

Giulia Ventrella-Proust est chargée de la gestion du projet de recherche international EDITEF, coordonné par Chiara Lastraioli et portant sur "Le livre italien dans l'espace francophone à la première modernité" (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance). Elle s'occupe du suivi et de la coordination du projet, ainsi que de la recherche scientifique et de sa valorisation auprès de la communauté scientifique et du grand public.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.