Journée d’étude

Marges et marginalia

Partant du constat que la plupart des chercheurs sont confrontés à un moment ou à un autre à la question de la marge – qu’elle soit objet de leur recherche ou qu’elle devienne un problème méthodologique – les doctorants du centre Jean-Mabillon accompagnés de doctorants de l’Éphé (ED 472 et 188), non spécialistes du sujet mais séduits par ses potentialités réflexives, proposent de s’interroger sur la notion et le concept de marge, pris au sens large, le 16 juin 2016 à l’occasion de la journée d’étude annuelle des doctorants du centre Jean-Mabillon.

De nombreux travaux ont interrogé les marges et les marginalia, que ce soit dans une perspective matérielle, sémiotique, anthropologique, géographique, politique, littéraire, historique ou patrimoniale. Toutefois, cette thématique n’est pas épuisée. Cette journée offrira l’occasion de rendre compte de la marge et des marginalia dans leur intégralité, sans contrainte de support, de période historique ou de discipline scientifique.

Informations pratiques :
Journée des doctorants ENC-EPHE
Jeudi 16 juin 2016
Plan d’accès : École nationale des chartes (65 rue de Richelieu, 75002 Paris)

Source de l’information : https://marges2016.sciencesconf.org/

En savoir plus.

Giulia Ventrella-Proust

Giulia Ventrella-Proust est chargée de la gestion du projet de recherche international EDITEF, coordonné par Chiara Lastraioli et portant sur "Le livre italien dans l'espace francophone à la première modernité" (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance). Elle s'occupe du suivi et de la coordination du projet, ainsi que de la recherche scientifique et de sa valorisation auprès de la communauté scientifique et du grand public.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.