Vient de paraître

Expérimenter les Humanités Numériques, des Outils individuels aux projets collectifs

Presses Universitaires de Montréal (Sous la Direction d’Étienne Cavalier, Frédéric Clavert, Olivier Legendre et Dana Martin)

“Cet ouvrage est né de la volonté d’offrir à la communauté des chercheurs, professionnels des bibliothèques, ingénieurs, une galerie d’exemples de projets mettant en œuvre les méthodes, les principes et l’éthique des Humanités Numériques. […] Donner envie de se lancer, accompagner, montrer ce qu’il est possible d’entreprendre et de réaliser avec les outils et les méthodes des HN, révéler par l’exemple combien la coopération est essentielle à l’épanouissement des projets, tels étaient les objectifs de l’équipe qui a sélectionné les contributions. De Zotero à Omeka, de la création de bases de données à l’annotation de vidéos, des réseaux sociaux aux carnets de recherche en ligne: chaque chapitre permet de découvrir des outils, des savoir-faire, et de profiter de l’expérience de quelques « pionniers ». Le dernier chapitre est consacré au projet Fonte Gaia, à sa genèse, ses balbutiements, ses impasses, ses victoires. Nous l’avons rédigé pour que les enseignements acquis au fil d’années d’enthousiasme, d’échecs et d’expérimentation, servent autant au lecteur qu’il nous a été utile de les vivre.”

Source de l’information : https://fontegaia.hypotheses.org/2064

Giulia Ventrella-Proust

Giulia Ventrella-Proust est chargée de la gestion du projet de recherche international EDITEF, coordonné par Chiara Lastraioli et portant sur "Le livre italien dans l'espace francophone à la première modernité" (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance). Elle s'occupe du suivi et de la coordination du projet, ainsi que de la recherche scientifique et de sa valorisation auprès de la communauté scientifique et du grand public.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.