Archives par mot-clé : base de données

Appel à communication

 « Collecter, cataloguer, cartographier : processus et méthodologie de l’archivage numérique et de sa consultation »

Date limite : jeudi, 31. Juillet 2014 – 0:45 (3000 signes min.)

Honorat fleuron

Le laboratoire CIEREC – EA 3068 et l’Iram (International Rhône-Alpes medias) lancent un appel à communication pour le colloque « Collecter, cataloguer, cartographier: processus et méthodologie de l’archivage numérique et de sa consultation », qui se tiendra les 26 et 27 novembre 2014 à Saint-Étienne. Le présent colloque s’articulera autour de trois notions clé : collecter, cataloguer, cartographier.

Axes Thématiques :

  • Visualisation de données
  • Pratiques de l’archivage et archives numériques
  • Interaction et contenu
  • Design d’interface
  • Géographies du numérique
  • Musique et base de données
  • Interface et arts numériques
  • Indexer, inventorier, cataloguer
  • Données et interdisciplinarité
  • Processus et méthodologies d’accès aux bases de données

Honorat fleuron

Contact : Vincent CICILIATO : vincent.ciciliato@univ-st-etienne.fr

Site internet de l’université de Saint-Etienne

Source : Enssib (http://www.enssib.fr/agenda/appel-communication-collecter-cataloguer-cartographier-processus-et-methodologie-de)

Mise en ligne d’une nouvelle base de données

La base de données Bibale vient d’être mise en ligne ! 

Honorat fleuron

Développée à la Section de Codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-CNRS), Bibale a pour objectif de décrire l’histoire de la transmission des manuscrits et des textes par l’étude des collections anciennes et modernes et de leurs possesseurs. 

Honorat fleuron

Les données de la base servent à reconstituer à la fois la trajectoire que chaque manuscrit a parcourue pour arriver dans la collection où il est conservé aujourd’hui (à travers bibliothèques médiévales et modernes, collections publiques et privées, ventes publiques et collections de libraires) et les différentes collections qui ont existé à travers les siècles et qui ont détenu des manuscrits médiévaux. La base décrit à la fois les manuscrits conservés aujourd’hui (pourvus d’ex-libris, d’armoiries ou d’autres signes d’appartenance) et les manuscrits attestés par les documents les plus divers (inventaires, catalogues, comptabilités, chroniques, correspondances etc.). 

Consulter la base Bibale

Source de l’information : site web de Bibale : http://bibale.irht.cnrs.fr/index.html