Archives par mot-clé : CESR

Vient de paraître: « Poco a poco ». L’apport de l’edition italienne dans la culture francophone

Poco a poco. L’apport de l’édition italienne dans la culture francophone

Actes du LXe Colloque international d’études humanistes (CESR, 27-30 juin 2017)

C. Lastraioli, M. Scandola (eds.)

Turnhout, Brepols Publisher, 2020

386 p., 34 b/w ill., 156 x 234 mm, 2020
ISBN: 978-2-503-59028-8

http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503590288-1

La notion d’italianisme est, depuis plus d’un siècle, une étiquette prête à l’emploi sous laquelle la critique a voulu rassembler les phénomènes les plus divers, relevant aussi bien des arts que des lettres, des modèles politiques et des pratiques sociales, ou encore des savoirs philosophiques, scientifiques et techniques. Ce volume porte un regard différent sur cette question, car il a comme point de départ l’étude de l’influence de la culture imprimée en langue italienne dans les aires francophones à la Renaissance, mais aussi la persistance de cette culture tout au long de l’Ancien Régime dans les grandes collections publiques et privées. Fruit des recherches conjointes des chercheurs participants, parfois de façon continue, parfois épisodiquement, au projet de recherche ANR-13-BSH3-0010-01 L’édition italienne dans l’espace francophone à la première modernité (EDITEF), ce volume ouvre des nouvelles perspectives méthodologiques et scientifiques sur des aspects méconnus de l’appropriation de la culture italienne dans le monde francophone, tout en suivant la parabole de la diffusion des textes dès leur impression jusqu’à leur conservation, en passant par leur commercialisation, traduction et appropriation dans les contextes sociaux les plus variés.

 

Chiara Lastraioli est professeur des universités au sein du Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) et du département d’Italien de l’Université de Tours. Elle coordonne le programme Bibliothèques Virtuelles Humanistes et le projet EDITEF. Ses recherches portent sur les littératures italienne et française de la Renaissance, sur la propagande au temps de la Réforme et de la Contre-Réforme et sur la diffusion du livre italien hors de la Péninsule.

Massimo Scandola est docteur de recherche en histoire de la documentation de l’Université de Sienne (2012) et chargé d’enseignement d’études italiennes à l’Université de Tours. Il est chercheur associé au CESR et il a été chercheur postdoc sur le Projet EDITEF. Ces recherches portent sur l’histoire des bibliothèques et sur la circulation des savoirs italianisants en France et dans les Balkans pendant le XVIIe et le XVIIIe siècle.

Table of Contents

I- Aux origines d’une enquête. Le livre italien dans les fonds des bibliothèques
1- Chiara Lastraioli (CESR UMR 7323 – Université de Tours), [Avant propos] «Poco a poco» ou des pérégrinations d’une devise
2- Jean Balsamo (Université de Reims), Une Civile conversation entre l’Italie et la France (1574-1648)
3- Lorenzo Baldacchini (Università di Bologna), Tra i fili della rete. Libri e tipografi italiani nelle biblioteche francesi
4- Monique Hulvey (Bibliothèque municipale de Lyon), L’Italie au miroir des bibliothèques lyonnaises de la Renaissance.
5- Renaud Adam (Université de Liège), « Et a questo disiderio d’imparare detta lingua mi hanno indotto essi vostri scritti ». La diffusion du livre italien à Liège à la première Modernité (1500-1630)

II- Transferts culturels : traductions, imitations et formes du livre en italien
6- Bruna Conconi (Università di Bologna), « Demonstrer ce qui est plus clair que le plein midy » : italianisme et traduction d’après les inventaires de la Croix du Maine et Du Verdier
7- Elisa Gregori (Universita di Padova), « Una lingua che gli italiani riuscirono a imporre ». L’amour pour la langue italienne : imitation, traduction, autotraduction
8- Riccardo Benedettini (Università di Verona), Les Lettere de Claudio Tolomei dans la traduction « argentée » de Pierre Vidal
9- Paolo Procaccioli (Università della Tuscia, Viterbo), Da modello a stereotipo. Henri III, Corbinelli, Montaigne e i libri di lettere italiani in Francia

III- Une approche comparée au livre et à la typographie : Italie, France et Espagne
10- Edoardo Barbieri (Università Cattolica di Milano), Gli « immortali sudori del Brucciolo ». Le dediche a Francesco I di Francia nella Bibbia di Antonio Brucioli (1532)
11- Roberta Frigeni (Museo delle storie di Bergamo), La Francia vista dall’Italia. Il caso delle Scritture di Francia di Comino Ventura (1593-1594)
12- Natalia Maillard-Álvarez (Universidad Pablo de Olavide), Imprimeurs et libraires italiens dans le monde ibérique (XVIe siècle)
13- Rémi Jimenes (CESR 7323 – Université de Tours), Défense et illustration de la typographie française. Le romain, l’italique et le maniérisme sous les presses parisiennes à la fin du règne de François Ier

IV- Lecteurs, bibliophiles et collectionneurs au fil des siècles
14- Alessandro Turbil (Université de Tours), Les Tre Corone dans la bibliothèque des Bourbons et l’affaire Pétrarque au tournant du XVIe siècle : Moulins-Montbrison l’espace d’un réseau d’italianisants ?
15- Amélie Ferrigno (CESR UMR 7323-Bibliothèque Mazarine), L’« italianisme bibliophilique » dans le fonds de la Bibliothèque Mazarine
16- Dorit Raines (Università Ca’ Foscari, Venezia), Le collectionnisme des Aldine en France aux XVIIe-XVIIIe siècles
17- Massimo Scandola (CESR UMR 7323 – Université de Tours), “Livres curieux” et “livres utiles”. Lire en italien dans les bibliothèques robines à Paris au siècle des Lumières

http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503590288-1

Parution: Itinéraires du livre italien à la Renaissance Suisse romande, anciens Pays-Bas et Liège

Vient de paraitre

Itinéraires du livre italien à la Renaissance Suisse romande, anciens Pays-Bas et Liège

Renaud Adam et Chiara Lastraioli (eds.)

Paris, Classiques Garnier, 2019

Travaux du Centre d’études supérieures de la Renaissance: 3

 

  • ISBN: 978-2-406-08556-0
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-08558-

 

  • Résumé: Ce volume explore les mécanismes sous-jacents de la diffusion de la Renaissance italienne aux confins de l’espace francophone (Suisse romande, anciens Pays-Bas et Principauté de Liège) par le prisme de la circulation et de la consommation de la littérature italienne, en langue originale ou en français.

Des livres en italien dans la « librairie » de Montaigne

Rendre possible la consultation des ouvrages que contenait la pièce que Montaigne appelait sa « librairie » – la bibliothèque de son château à Saint-Michel-de-Montaigne en Dordogne – la visite virtuelle de cet espace, et l’édition numérique avancée des Essais. Tels sont les objectifs du projet « Monloe » -« Montaigne à l’œuvre »- financé par l’ANR en 2013 dans le cadre du programme « Corpus, données et outils de la recherche en sciences humaines et sociales ».

montaigne_biblio

Les Bibliothèques Virtuelles Humanistes (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, Tours) ont dressé un inventaire recensant une centaine de volumes rescapés de la « librairie » de Montaigne, sur la base d’un examen des ex-libris ou autres marques autographes qu’ils contiennent (environ un dixième de cette bibliothèque). La plus part de ces ouvrages sont en latin ; un certain nombre sont en grec, mais  18 sont en langue italienne.

Responsable du projet : Marie-Luce Demonet (CESR), en collaboration avec Alain Legros (CESR) (liste et expertise)

Localisations : Allemagne (Wolfenbüttel), Angleterre (Cambridge, Eton), Écosse (Edimbourg), États-Unis (Bloomington, Harvard, Williamstown), Espagne (Madrid), France (Bordeaux, Chantilly, Libourne, Paris, Périgueux, Toulouse), Suisse (Cologny-Genève), et collections particulières.

  1. ARETINO Lionardo (ou L. BRUNI : autre entrée possible), La Historia universale de suoi tempi, Venise, F. Sansovino, 1561.

Page de titre : signature mõtaigne 1 (cancellée).

2. BACCI Andrea, Del Tevere (Tibre), Venise, A. Manuce, 1576.

Page de titre : signature mõtaigne 1

3. CÉSAR (Caesar, Cesare), I Commentari di G. Giulio Cesare, [trad. F. Baldelli, gravures de Palladio], Venise, P. de Franceschi, 1575.

Début de la signature de Montaigne sous signature postérieure, visibles sous UV.

4. FRANCHI CONESTAGGIO Ieronimo (Juan de Silva, selon P-Sg), Dell’unione del Regno di Portogallo alla Corona di Castiglia, Gênes, G. Bartoli, 1585.

Note marginale de Montaigne (italien).

5. GARIMBERTO Girolamo, La prima parte, delle vite, overo fatti memorabili d’alcuni papi, Venise, G. de’Ferrari, 1567.

Page de titre : signature mõtaigne 1.

6. GIOVIO Paolo (Paul Jove), Delle Istorie di Mons. Giovio Prima [et seconda] parte, Venise, G. de’Cavalli, 1564.

Page de titre : signature mõtaigne 1.

7. LÉON l’Hébreu [Leo Hebraeus], Dialoghi di amore, Venise, fils d’A. Manuce, 1549.

Devise italienne de Montaigne. Note de Montaigne sur le premier plat (grec) visible sous UV.

8. MAURO Lucio, Le Antichita della citta di Roma, Venise, G. Ziletti, 1558.

Page de titre : signature mõtaigne 1.

9. OCHINO Bernardino, Disputa intorno alla presenza del corpo di Giesù Christo nel sacramento della Cena, [P. Perna], 1561, [suivi de] CASTELLION Sébastien alias Martinus Bellus, De hæreticis, 1554 [suivi de] MELANCHTHON Philippe, Defensio coniugii sacerdotum, 1542, Bâle.

Page de titre : signature mõtaigne 1.

10. OCHINO Bernardino, Il catechismo, o vero Institutione christiana in forma di Dialogo, Bâle, [P. Perna], 1561.

Page de titre : Liber prohibitus (main et date inconnues) ; signature mõtaigne 1 ; ex-dono manuscrit Charron ex dono dicti domini de Montaigne in suo castello 2. Iulii anno 1586 (autographe de Pierre Charron probable).

11. PÉTRARQUE, Il Petrarca, Lyon, G. Rouillé, 1550.

Devise italienne et note finale de Montaigne (italien).

12. RINGHIERI Innocentio, Cento Giuochi liberali et d’ingegno, Bologne, A. Giaccarelli, 1551.

Page de titre : signature mõtaigne 1.

13. [SAN PEDRO Diego de], Carcer d’amore, trad. L. de Manfredi, Venise, F. Bindoni et M. Pasini, 1546.

Page de titre : signature mõtaigne 2.

14. SANSOVINO Francesco, Del governo et amministratione di diversi regni et republiche, cosi antiche come moderne, Venise, [G. A. Bertano pour] J. Sansovino, 1578

Page de titre : signature mõtaigne 1 (biffée)

15. STRABON, La prima (seconda) parte della geografia, trad. A. Buonaccivoli, Venise, F. Senese, 1562.

Page de titre : signature mõtaigne 1.

16. TASSO Torquato (le Tasse), Il Rinaldo, Venise, F. de’Franceschi Sanese, 1570.

Page de titre : signature mõtaigne 1 (identification par Jean-Marc Chatelain en 1999).

17. VARCHI Benedetto, La seconda parte delle lezzioni… Cinque lezzioni d’Amore, lette da lui publicamente nell’Academia di Fiorenza, e di Padova, Florence, Giunti, 1561.

Page de titre : signature mõtaigne 1.

18. VILLANI Giovanni, La prima parte delle historie universali de suoi tempi, Venise, Giunti di Fiorenza, 1559.

Page de titre : signature mõtaigne 1 (cancellée).

La présente liste invite les lecteurs à accéder gratuitement aux fac-similés numériques des volumes recensés au fur et à mesure de leur mise en ligne, ainsi qu’à l’édition renouvelée, par A. Legros, des notes manuscrites qu’ils contiennent, sur le site des Bibliothèques Virtuelles Humanistes, désormais BVH-Monloe (projet ANR « MONtaigne à L’oeuvre », CESR, Université de Tours).

En savoir plus.

Source de l’information : https://montaigne.univ-tours.fr/centaine-de-livres/#catalogue

Formation

Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux

Du 29 octobre 2014 au 31 octobre 2014

© CESR, Tours - BVH

Ce stage organisé par l’équipe des BVH du CESR de Tours s’adresse à toute personne intéressée par la structuration XML de sources textuelles. Il se déroulera à la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire, à Tours, du mercredi 29 au vendredi 31 octobre 2014. Inscriptions en ligne sur le site du SUFCO de l’université de Tours

Cette formation offrira :

  • Une initiation à la pratique de l’encodage en langage XML selon les recommandations de la TEI,
  • Une formation principalement appliquée au document patrimonial (imprimé et manuscrit). Les compétences acquises pourront s’étendre aux textes modernes.

Ce stage s’adresse à toute personne intéressée par la structuration XML de sources textuelles.

Il se déroulera sur 3 jours à la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire, à Tours, du mercredi 29 au vendredi 31 octobre 2014.

Inscription en ligne sur le site du SUFCO

La formation sera assurée par :

  • Lou Burnard, Consultant indépendant Digital Humanities, membre du Conseil Scientifique de la TEI.
  • Nicole Dufournaud, Chercheuse en Histoire, EHESS.
  • Lauranne Bertrand, Ingénieure d’études au CESR, pour les Bibliothèques Virtuelles Humanistes.
  • Jorge Fins, Ingénieur d’études à la MSH Val de Loire.

Pour tout renseignement, merci de contacter :
Mme Nadia Joubert

nadia.joubert@univ-tours.fr

SUFCO – 02 47 36 81 40

Journée d’étude

Les femmes prophètes en Europe à la Renaissance

3 Octobre 2014, CESR, Tours

Organisateurs : Denise Ardesi et Élise Boillet

Honorat fleuronProgramme

8h30 Accueil des participants
9h Présentation

9h30 Maria Emanuela Tabaglio (Chercheuse indépendante)
Quomodo viderem: the visions of Hildegard of Bingen and the construction of her authority

10h30 Pause

10h45 Daniela Solfaroli Camillocci (IHR- Institut d’Histoire de la Réformation, Université de Genève)
Des charismes féminins entre continuité et ruptures: Marie Dentière, la Réforme des femmes et la « crise prophétique » des années 1530

11h45 Elisabetta Lurgo (Fondazione 1563 per l’Arte e la Cultura, Turin)
Prophétie féminine et autorité institutionnelle dans l’État de Savoie à l’époque moderne

12h45 Déjeuner

14h30 Gwladys Le Cuff (Université Paris- Sorbonne & Université de Picardie Jules Verne)
Figures intermédiaires et signes indiciels de la révélation chez Veronica da Binasco, Arcangela Panigarola et Paola Antonia Negri : approches croisées des textes et des images

15h30 Pause

15h45 Hélène Michon (Université François-Rabelais, Tours)
Barbe Acarie : les enjeux d’une figure féminine fondatrice et mystique

16h45 Table ronde – discussion