Archives par mot-clé : featured

Pépites de la base EDITEF

Toutes les semaines, l’équipe EDITEF vous propose de découvrir un personnage, ou une institution, présent dans la base de données EDITEF.

Antoine-Augustin Renouard

En 1821, il s’installa à Paris (6 rue de Tournon), dans l’hôtel de Brancas, où il aménagea sa riche bibliothèque dans l’ancienne orangerie. Selon ses propres mots : ‘Ma bibliothèque fut commencée en 1778 avec le premier écu que me donna mon père et dont je fis usage pour acheter un Horace ; j’avais alors treize ans. […] C’étoit bien un peu de luxe, pour un jeune homme de dix-sept ans ; mais aussi toutes mes petites économies s’employoient à l’acquisition de livres. Parties de plaisir, recherches de toilette, tout étoit sacrifié à ma chère bibliothéque ; et d’ailleurs un commerce actif et brillant permettoient alors des dépenses que de bien rudes années ont depuis remplacées par de longues et pénibles privations. C’est dans ma première jeunesse que j’ai le plus facilement dépensé pour mes livres.’ (Catalogue de la bibliothèque d’un amateur, 1819)’ Un ‘Catalogue d’une précieuse collection de livres, manuscrits, autographes, dessins et gravures, composant la Bibliothèque de feu M. A. A. Renouard, dont la vente aura lieu 20 Novembre, etc.’ de 1854 atteste l’existence de sa collection.

Il a possédé l’édition suivante :

Petrarca, Francesco, Il Petrarcha con l’espositione d’Alessandro Vellutello e con piu utili cose in diuersi luoghi di quella nouissimamente da lui aggiunte, 1538 (Stampate in Vinegia : per Bartolomeo Zanetti Casterzagense : ad instantia di messer Alessandro Vellutello, e di messer Giouanni Giolitto da Trino, 1538).

⇒ conservée à la Bibliothèque de la Fondation Barbier-Mueller pour l’étude de la poésie italienne de la Renaissance (Genève, Suisse) (cote BENI 1)

Description de l’exemplaire :

Provenances : A.-A. Renouard (mention au crayon sur une garde volante) ; ex-libris Commendatore G. Fumach [non recensé par Gelli] ; M. L. Borromeo Arese [non recensé par Gelli, voir p. 74-75] ; M. Favia del Core [non recensé].

Accéder à la fiche dans la base de données EDITEF

***

La base de données EDITEF est un outil bio-bibliographique permettant l’exploitation de données qui concernent des collections de livres imprimés entre 1450 et 1630 en langue italienne conservées dans l’espace francophone pendant l’Ancien Régime. La base rends également disponibles des informations, connues ou inédites, concernant les personnages engagés dans le monde de l’édition (imprimeurs, libraires, correcteurs, graveurs de caractères, traducteurs, etc.) et de la conservation (collectionneurs, bibliophiles, professeurs), tout en décrivant leur activité au sein des collectivités (associations d’imprimeurs, institutions religieuses et laïques, académies). EDITEF permet de relier des exemplaires à leurs possesseurs grâce à un travail de dépouillement des données émergeant de documents manuscrits (inventaires, testaments.) ou de l’analyse des imprimés consultés.

Pépites de la base EDITEF

Toutes les semaines, l’équipe EDITEF vous propose de découvrir un personnage, ou une institution, présent dans la base de données EDITEF.

Charles-Jean-François Hénault

Président au Parlement de Paris, surintendant de la maison de la reine, il fut notamment l’ami de Madame de Lambert, de Brancas, Du Deffand, de Fontenelle et de Voltaire, et le protecteur des gens de lettres qu’il recevait libéralement à sa table. Il était souvent surnommé « le président ». Lauréat des Jeux Floraux et de l’Académie française, il obtint aussi le prix d’éloquence en 1707 et un accessit en 1709. Remplaçant du cardinal Dubois le 30 septembre 1723, il fut reçu par le comte de Morville, pour lequel il écrivit lui-même le discours, le 23 décembre 1723. Il fut à la fois un admirateur et un disciple de Fontenelle. Hostile à la candidature de d’Alembert,il reçut cependant le président Bouhier, puis finit par faire partie de l’Académie des Inscriptions, de l’académie de Nancy et de plusieurs académies étrangères. Hénault fut l’objet de nombreuses discussions de la part de Voltaire, Collé, Grimm. Auteur de deux tragédies, sous les pseudonymes ‘Fuzelier’ et ‘Caux’, il a écrit aussi un Abrégé chronologique de l’histoire de France, des poésies légères et des chansons. M. Henri Lion a écrit le Président Hénault. Il fut le possesseur de l’exemplaire suivant, actuellement conservé à la Bibliothèque de l’Université de Mons-Hainaut (Cote : R9/H): – Petrarca, Francesco, Il Petrarcha con l’espositione d’Alessandro Vellutello e con piu utili cose in diuersi luoghi di quella nouissimamente da lui aggiunte, 1538 (Stampate in Vinegia : per Bartolomeo Zanetti Casterzagense : ad instantia di messer Alessandro Vellutello, e di messer Giouanni Giolitto da Trino, 1538).

Il a possédé l’édition suivante :

Petrarca, Francesco, Il Petrarcha con l’espositione d’Alessandro Vellutello e con piu utili cose in diuersi luoghi di quella nouissimamente da lui aggiunte, 1538 (Stampate in Vinegia : per Bartolomeo Zanetti Casterzagense : ad instantia di messer Alessandro Vellutello, e di messer Giouanni Giolitto da Trino, 1538).

⇒ conservée à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Mons (Belgique) (cote R9/H)

Description de l’exemplaire :

Très belle reliure (italienne ?) à ramages sur les deux plats et le dos. Au centre du plat supérieur figure Cupidon avec les yeux bandés et au verso l’allégorie de la Fortune. Sur le contreplat on trouve l’ex-libris imprimé de « Le p.dent Henault de l’Académie Française », avec une note ms. « vivant en 1770 ». Sur la page de titre, figurent plusieurs cotes anciennes et l’ex-libris ms. à l’encre de « Mattia Segacij » (XVIIe).

Accéder à la fiche dans la base de données EDITEF

 

***

La base de données EDITEF est un outil bio-bibliographique permettant l’exploitation de données qui concernent des collections de livres imprimés entre 1450 et 1630 en langue italienne conservées dans l’espace francophone pendant l’Ancien Régime. La base rends également disponibles des informations, connues ou inédites, concernant les personnages engagés dans le monde de l’édition (imprimeurs, libraires, correcteurs, graveurs de caractères, traducteurs, etc.) et de la conservation (collectionneurs, bibliophiles, professeurs), tout en décrivant leur activité au sein des collectivités (associations d’imprimeurs, institutions religieuses et laïques, académies). EDITEF permet de relier des exemplaires à leurs possesseurs grâce à un travail de dépouillement des données émergeant de documents manuscrits (inventaires, testaments.) ou de l’analyse des imprimés consultés.

La base EDITEF est maintenant en ligne !

L’équipe du projet ANR EDITEF est heureuse d’annoncer la mise en ligne en libre accès de la base de données EDITEF consacrée à l’édition italienne dans l’espace francophone à la première modernité.

Cet outil bio-bibliographique permet l’exploitation de données concernant des collections de livres imprimés entre 1450 et 1630 en langue italienne et conservées aujourd’hui dans l’espace francophone. La base rend disponibles des informations, connues ou inédites, concernant les personnages engagés dans le monde de l’édition (imprimeurs, libraires, correcteurs, graveurs de caractères, traducteurs, etc.) et de la conservation (collectionneurs, bibliophiles, etc.), tout en décrivant leur activité au sein des collectivités (associations d’imprimeurs, institutions religieuses et laïques, académies, etc.). Cet outil vise entre autres à reconstituer les réseaux familiers et professionnels (liens familiaux, collaborations professionnelles).

La base EDITEF permet en outre de relier des exemplaires précis à leurs possesseurs grâce à un travail de dépouillement des données émergeant de documents manuscrits (inventaires, testaments) et d’analyse des marques de provenance présentes sur les exemplaires imprimés, ayant été consultés dans les bibliothèques patrimoniales françaises, suisses et belges (voir la liste).

Ce travail est le résultat d’une collaboration fructueuse entre le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours et de nombreuses bibliothèques de l’espace francophone (France, Suisse, Belgique). Nous remercions chaleureusement les bibliothèques patrimoniales pour leur accueil et pour leur précieuse collaboration.

Responsable scientifique : Chiara LASTRAIOLI, Professeur d’études italiennes

(CESR, Tours)

Chargée du projet : Giulia VENTRELLA-PROUST (CESR, Tours)

Chercheur post-doctoral (2015-2016) : Massimo SCANDOLA (CESR, Tours)

Stagiaire (2017) : Juliette LE GALL (CESR, Tours)

Accéder à la base de données EDITEF :

User’s guide : http://www.editef.univ-tours.fr/Base/UserGuide.asp

La base EDITEF se construit autour de trois objets principaux, en relation entre eux : les Personnes, les Collectivités et les Objets.

     Les Personnes

a) les professionnels de la chaine du livre: imprimeurs, libraires, colporteurs, correcteurs…Ces personnalités sont, quand possible, reliées à leurs marques typographiques.

b) les possesseurs des exemplaires imprimés en langue italienne entre 1450 et 1630 dans l’espace francophone (France, Suisse et Belgique) et en Italie.

Voir la liste de personnes ici. 

Les Collectivités

Cette catégorie indique toute association de personnes, qu’elle soit à but commercial, religieux, scolaire ou autre (ateliers d’imprimeurs, couvents et monastères, universités, collèges et académies, etc.).

Voir la liste de collectivités ici.

Les Objets

Les éditions et les exemplaires ayant été étudiés lors des campagnes de recherche effectuées dans les bibliothèques patrimoniales françaises, suisses et belges (voir la liste) sont présents sous la catégorie des Objets. Aux éditions correspondent les « objets typographiques » : les marques d’imprimeur et les ornements typographiques des éditions ; aux exemplaires correspondent les marques de provenance.

Nous remercions tout particulièrement les bibliothèques patrimoniales suivantes de nous avoir accueillis dans leurs établissements et, dans certains cas, de nous avoir fourni des descriptions d’exemplaires, ainsi que des clichés des marques de provenance :

  • Bibliothèque Abbé-Grégoire, Blois
  • Bibliotheca Bodmeriana – Fondation Martin Bodmer, Genève
  • Bibliothèque Cantonale, Porrentruy
  • Bibliothèque Cantonale et Universitaire, Fribourg
  • Bibliothèque cantonale et universitaire de Mons
  • Bibliothèque d’Architecture, Lettres, Philosophie, Histoire et Arts – Université de Liège
  • Bibliothèque d’Art et d’Archéologie, Genève
  • Bibliothèque de Genève
  • Bibliothèque de l’Abbaye, Saint-Maurice d’Agaune
  • Bibliothèque de l’Hospice du Grand-Saint-Bernard, Bourg-Saint-Pierre
  • Bibliothèque de l’Institut d’histoire de la réformation, Genève
  • Bibliothèque de la Fondation Barbier-Mueller, Genève
  • Bibliothèque des Quatre Piliers, Bourges
  • Bibliothèque des pasteurs, Neuchâtel
  • Bibliothèque du Centre d’études Supérieures de la Renaissance, Tours
  • Bibliothèque du Grand Séminaire, Liège
  • Bibliothèque Mazarine
  • Bibliothèque Municipale d’étude et de Conservation, Besançon
  • Bibliothèque municipale, Mâcon
  • Bibliothèque Municipale, Semur-en-Auxois
  • Bibliothèque municipale, Tournus
  • Bibliothèque Publique et Universitaire, Lausanne
  • Bibliothèque Sainte-Geneviève, Paris
  • Bibliothèque Stanislas, Nancy
  • Bibliothèque Universitaire Lettres Arts & Sciences Humaines – Université François Rabelais, Tours
  • Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin, Namur
  • Médiathèque d’Orléans
  • Médiathèque de Châteaudun
  • Bibliothèques de l’Université Rennes 2
  • Médiathèque de la Communauté Urbaine d’Alençon
  • Bibliothèque de Rennes Métropole – Les Champs Libres
  • Médiathèque Jacques Demy, Nantes
  • Médiathèque Jean Lévy, Lille
  • Médiathèque Louis-Aragon, Mans
  • Médiathèque Pierre-Amalric, Albi
  • Médiathèque Valais-Sion

Toute personne souhaitant participer au projet EDITEF peut contacter directement l’équipe-projet à l’adresse editef@univ-tours.fr

Toute remarque, critique ou observation seront les bienvenues!