Archives par mot-clé : Histoire des bibliothèques

Vient de paraître: « Poco a poco ». L’apport de l’edition italienne dans la culture francophone

Poco a poco. L’apport de l’édition italienne dans la culture francophone

Actes du LXe Colloque international d’études humanistes (CESR, 27-30 juin 2017)

C. Lastraioli, M. Scandola (eds.)

Turnhout, Brepols Publisher, 2020

386 p., 34 b/w ill., 156 x 234 mm, 2020
ISBN: 978-2-503-59028-8

http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503590288-1

La notion d’italianisme est, depuis plus d’un siècle, une étiquette prête à l’emploi sous laquelle la critique a voulu rassembler les phénomènes les plus divers, relevant aussi bien des arts que des lettres, des modèles politiques et des pratiques sociales, ou encore des savoirs philosophiques, scientifiques et techniques. Ce volume porte un regard différent sur cette question, car il a comme point de départ l’étude de l’influence de la culture imprimée en langue italienne dans les aires francophones à la Renaissance, mais aussi la persistance de cette culture tout au long de l’Ancien Régime dans les grandes collections publiques et privées. Fruit des recherches conjointes des chercheurs participants, parfois de façon continue, parfois épisodiquement, au projet de recherche ANR-13-BSH3-0010-01 L’édition italienne dans l’espace francophone à la première modernité (EDITEF), ce volume ouvre des nouvelles perspectives méthodologiques et scientifiques sur des aspects méconnus de l’appropriation de la culture italienne dans le monde francophone, tout en suivant la parabole de la diffusion des textes dès leur impression jusqu’à leur conservation, en passant par leur commercialisation, traduction et appropriation dans les contextes sociaux les plus variés.

 

Chiara Lastraioli est professeur des universités au sein du Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) et du département d’Italien de l’Université de Tours. Elle coordonne le programme Bibliothèques Virtuelles Humanistes et le projet EDITEF. Ses recherches portent sur les littératures italienne et française de la Renaissance, sur la propagande au temps de la Réforme et de la Contre-Réforme et sur la diffusion du livre italien hors de la Péninsule.

Massimo Scandola est docteur de recherche en histoire de la documentation de l’Université de Sienne (2012) et chargé d’enseignement d’études italiennes à l’Université de Tours. Il est chercheur associé au CESR et il a été chercheur postdoc sur le Projet EDITEF. Ces recherches portent sur l’histoire des bibliothèques et sur la circulation des savoirs italianisants en France et dans les Balkans pendant le XVIIe et le XVIIIe siècle.

Table of Contents

I- Aux origines d’une enquête. Le livre italien dans les fonds des bibliothèques
1- Chiara Lastraioli (CESR UMR 7323 – Université de Tours), [Avant propos] «Poco a poco» ou des pérégrinations d’une devise
2- Jean Balsamo (Université de Reims), Une Civile conversation entre l’Italie et la France (1574-1648)
3- Lorenzo Baldacchini (Università di Bologna), Tra i fili della rete. Libri e tipografi italiani nelle biblioteche francesi
4- Monique Hulvey (Bibliothèque municipale de Lyon), L’Italie au miroir des bibliothèques lyonnaises de la Renaissance.
5- Renaud Adam (Université de Liège), « Et a questo disiderio d’imparare detta lingua mi hanno indotto essi vostri scritti ». La diffusion du livre italien à Liège à la première Modernité (1500-1630)

II- Transferts culturels : traductions, imitations et formes du livre en italien
6- Bruna Conconi (Università di Bologna), « Demonstrer ce qui est plus clair que le plein midy » : italianisme et traduction d’après les inventaires de la Croix du Maine et Du Verdier
7- Elisa Gregori (Universita di Padova), « Una lingua che gli italiani riuscirono a imporre ». L’amour pour la langue italienne : imitation, traduction, autotraduction
8- Riccardo Benedettini (Università di Verona), Les Lettere de Claudio Tolomei dans la traduction « argentée » de Pierre Vidal
9- Paolo Procaccioli (Università della Tuscia, Viterbo), Da modello a stereotipo. Henri III, Corbinelli, Montaigne e i libri di lettere italiani in Francia

III- Une approche comparée au livre et à la typographie : Italie, France et Espagne
10- Edoardo Barbieri (Università Cattolica di Milano), Gli « immortali sudori del Brucciolo ». Le dediche a Francesco I di Francia nella Bibbia di Antonio Brucioli (1532)
11- Roberta Frigeni (Museo delle storie di Bergamo), La Francia vista dall’Italia. Il caso delle Scritture di Francia di Comino Ventura (1593-1594)
12- Natalia Maillard-Álvarez (Universidad Pablo de Olavide), Imprimeurs et libraires italiens dans le monde ibérique (XVIe siècle)
13- Rémi Jimenes (CESR 7323 – Université de Tours), Défense et illustration de la typographie française. Le romain, l’italique et le maniérisme sous les presses parisiennes à la fin du règne de François Ier

IV- Lecteurs, bibliophiles et collectionneurs au fil des siècles
14- Alessandro Turbil (Université de Tours), Les Tre Corone dans la bibliothèque des Bourbons et l’affaire Pétrarque au tournant du XVIe siècle : Moulins-Montbrison l’espace d’un réseau d’italianisants ?
15- Amélie Ferrigno (CESR UMR 7323-Bibliothèque Mazarine), L’« italianisme bibliophilique » dans le fonds de la Bibliothèque Mazarine
16- Dorit Raines (Università Ca’ Foscari, Venezia), Le collectionnisme des Aldine en France aux XVIIe-XVIIIe siècles
17- Massimo Scandola (CESR UMR 7323 – Université de Tours), “Livres curieux” et “livres utiles”. Lire en italien dans les bibliothèques robines à Paris au siècle des Lumières

http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503590288-1

Séminaire

Histoire des bibliothèques anciennes

Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT), salle Jeanne Vielliard, Centre Félix-Grat, 40 avenue d’Iéna, Paris

Organisateur IRHT: Nebbiai Donatella.

Le séminaire est ouvert à tous et a lieu tous les deux mois, le vendredi matin de 10 h à 13 h.

© CESR, Tours - BVHProgramme

6 novembre 2015
* Marie-Pierre Laffitte (BNF), Les lecteurs du registre de Colbert
* Gilbert Fournier (IRHT-Biblissima), Comment on écrit l’histoire. De l’usage moderne des sources médiévales au collège de Sorbonne.

4 décembre 2015
* Marie-Elisabeth-Boutroue et la section d’Humanisme (IRHT-CNRS), Recherches sur les livres médiévaux dans les collections humanistes.

15 janvier 2016
* Les mauristes et les bibliothèques des abbayes bénédictines de Normandie (séance coordonnée par Jérémy Delmulle, IRHT–Biblissima, dans le cadre du colloque «Autour de la Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova»).

5 février 2016
* Anastasia Shapovalova (IRHT-Biblissima), Le livre médiéval et son usage d’après les documents conservés dans les Archives départementales de l’Yonne.

18 mars 2016
* Valeria de Fraja (Roma, Istituto storico italiano per il Medioevo) et Elisabetta Caldelli (Roma, Biblioteca Vallicelliana), Les manuscrits de la cathédrale de Messine dans la bibliothèque du duc de Uceda (actuellement Madrid, BNE).

20 mai 2016
* François Bougard (IRHT-CNRS), Pierre Petitmengin (ENS), La bibliothèque de Richelieu.

Source de l’information : http://www.miniaturaitaliana.com/blog/2015/10/histoire-des-bibliotheques-anciennes-2015-16/

Conférence

Frédéric Barbier à l’École des Chartes

Mardi 6 octobre 2015 de 17 h 00 à 19 h 00, 65, rue de Richelieu, Paris 2e, Salle Léopold-Delisle

Conférence de Frédéric Barbier et débat autour du livre de Frédéric Barbier Histoire des bibliothèques : d’Alexandrie aux bibliothèques virtuelles avec Emmanuelle Chapron.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Pour plus d’information et pour s’inscrire cliquer ici

Colloque international

Savoir / pouvoir :

Les bibliothèques, de l’Antiquité

à la modernité

Lundi 11 mai 2015 – Mercredi 13 mai 2015
 
Strasbourg – BNU (Auditorium) / Mulhouse – Campus Illberg
© CESR, Tours - BVH
Organisée dans le cadre de la réouverture de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg (BNU) rénovée, cette rencontre scientifique internationale et bi-site s’inscrit aussi dans le prolongement de l’exposition Métamorphoses, manifestation emblématique de l’entrée de la BNU dans une phase nouvelle de son développement.
Elle résulte d’un partenariat entre la BNU, le Labex Hastec, les responsables du programme IDEX «Translatio» de l’Université de Strasbourg et l’EA 4363/ILLE (Institut de recherches en langues et littératures européennes) de l’Université de Haute-Alsace/Mulhouse.
Programme
Lundi 11 mai 2015 – Pouvoir du lieu
Strasbourg (auditorium de la BNU)
Bâtiment-symbole, bâtiment-repère: la bibliothèque dans la cité,
son environnement urbain, son décor, son aménagement

10h00 Accueil des participants
10h30 Allocutions de bienvenue: Albert POIROT, Administrateur de la BNU; Alain BERETZ, Président de l’Université de Strasbourg; Laurent PERNOT, Membre de l’Institut, responsable du programme IDEX «Translatio»
11h00 Conférence inaugurale: Antonio LOPRIENO, Président de l’Université de Bâle, «Savoir et pouvoir dans la Bibliothèque égyptienne»
11h30 Philippe HOFFMANN, Directeur d’études à l’EPHE et Directeur du Labex Hastec, «Les écoles philosophiques néoplatoniciennes à la fin de l’Antiquité : programme d’enseignement et bibliothèques»
12h00 Discussion
12h30 Pause

14h00 Yann SORDET, Directeur de la Bibliothèque Mazarine, «Information, politique et bibliothéconomie dans l’Europe du XVIIe siècle : aux origines de la bibliothèque Mazarine»
14h30 Maria Luisa LOPEZ-VIDRIERO, Directrice de la Biblioteca del Palacio Real de Madrid, «Les bibliothèques de palais en Espagne jusqu’au 19e siècle»
15h00 Discussion
15h15 Pause
15h30 Andrea DE PASQUALE, Directeur général de la Bibliothèque nationale centrale de Rome, «La Bibliothèque nationale d’Italie, 40 ans après la construction du nouveau bâtiment: idéologie, architecture, décor»
16h00 Christophe DIDIER, Adjoint de l’Administrateur de la BNU, «Métamorphoses d’un lieu de savoir: l’exemple de la BNU»
16h30 Discussion
17h00 Visite commentée de l’exposition Métamorphoses

***

Mardi 12 mai 2015 – Autorité du savoir
Mulhouse (Campus Illberg, salle du Conseil de l’ENSISA Lumière)
Le pouvoir intellectuel des bibliothèques,
l’évolution du lectorat et des pratiques, les usages du lieu

10h00 Accueil des participants
10h30 Allocutions de bienvenue: Christine GANGLOFF-ZIEGLER, Présidente de l’Université de Haute-Alsace; Peter SCHNYDER, Directeur de l’EA 4363 / ILLE.
11h00 Dominique CHARPIN, Professeur au Collège de France, «Les bibliothèques en Mésopotamie: des fonds de manuscrits privés aux bibliothèques royales»
11h30 Yves LEHMANN, Professeur à l’Université de Strasbourg, «Encyclopédisme documentaire et impérialisme planétaire dans l’Antiquité gréco-romaine»
12h00 Discussion
12h30 Pause

14h00 Robert BEDON, Professeur émérite à l’Université de Limoges, «Les bibliothèques en Gaule romaine. État de nos connaissances. Fonctions professionnelles, culturelles et politiques»
14h30 Stavros LAZARIS, Chercheur au CNRS, «Manuels d’enseignement dans une bibliothèque monastique du nord de la Grèce: le cas d’un livre illustré d’histoire naturelle et de morale chrétienne»
15h00 Discussion
15h15 Pause
15h30 Gilbert FOURNIER, Ingénieur de recherche au CNRS-IRHT, Biblissima, «Gens de savoir, gens de pouvoir. Les lecteurs étrangers du collège de Sorbonne (15e siècle)»
16h00 Élodie CUISSARD, Chargée de recherche documentaire à la BNU, «La vie et la bibliothèque de Richard François Philippe Brunck de Freundeck (1729-1803)»
16h30 Discussion
17h00 Présentation du projet de Learning center par Dominique MEYER-BOLZINGER, Vice-présidente CFVU de l’Université de Haute-Alsace / Mulhouse

***

Mercredi 13 mai 2015 – La bibliothèque comme institution
Strasbourg (auditorium de la BNU)
La bibliothèque perçue comme fondement d’un pouvoir ou d’un contre-pouvoir:
aspects juridiques ou religieux, patrimoine et collections, hommes de savoir / pouvoir…

9h00 Aude LEHMANN, Maître de conférences HDR à l’Université de Haute-Alsace / Mulhouse, «Autour du De bibliothecis de Varron: politique et culture dans la Rome césarienne»
9h30 Marilina GIANICO, ATER à l’Université de Haute-Alsace / Mulhouse, «D’une bibliothèque l’autre: réflexions sur l’histoire de la Bibliothèque Estense de Modène»
10h00 Discussion

10h15 Pause
10h30 István MONOK, Professeur à l’Université de Szeged, Directeur général des Archives et Bibliothèques de l’Académie des sciences de Hongrie, «Économie et politique de la bibliothèque: la Hongrie de l’Ancien Régime»
11h00 Pedro CATEDRA, Professeur à l’Université de Salamanque, «Les bibliothèques collégiales et universitaires de l’Espagne des 15e et 16e siècles, dans un contexte européen»
11h30 Doina HENDRE BIRO, Conservateur de la Bibliothèque Batthyaneum Alba Iulia, filiale de la Bibliothèque nationale de Roumanie, «Bibliothèque, confession et identité collective: le Batthyaneum de Karlsburg / Alba Iulia»
12h00 Discussion
12h30 : Pause14h00 Frédéric BARBIER, Directeur de recherche au CNRS et Directeur d’études à l’EPHE, «Les bibliothèques protestantes de l’époque baroque (16e–18e siècles)»
14h30 Pierre CASSELLE, Directeur de la Bibliothèque de l’Hôtel de Ville de Paris, «La Bibliothèque de l’Hôtel de Ville de Paris. 140 ans au service du pouvoir municipal»
15h00 Discussion avec la salle et conclusions (modérateur: Yves LEHMANN, coresponsable du programme IDEX « Translatio »)
Source de l’information : http://histoire-du-livre.blogspot.fr/2015/05/colloque-dhistoire-du-livre.html

Vient de paraître

Il numero 30 de « L’almanacco bibliografico » (giugno 2014) è on-line.

Discorso intorno a due edizioni digitali della Bibbia

Honorat fleuron

L’almanacco bibliografico è un bollettino trimestrale di informazione sulla storia del libro e delle biblioteche in Italia.

Honorat fleuronSommario

di Andrea G.G. Parasiliti p. 1

Recensioni p. 3

Spogli e segnalazioni p. 11

(indici di spogli e segnalazioni) p. 38

Antiquariato p. 39

Archivio tesi p. 40

Risorse elettroniche p. 41

Cronache convegni p. 42

Taccuino p. 44

Postscriptum p. 46

Honorat fleuron Gli altri numeri de « L’almanacco bibliografico »  

Source :Centro di Ricerca Europeo Libro Editoria Biblioteca (CRELEB) http://centridiricerca.unicatt.it/creleb_173.html